Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prisme tactique : Les Iles Comores, un adversaire à la portée du Onze national

Il va falloir faire sans Ziyech




Au moment d’affronter les Comores samedi, à 19 heures, au Complexe Mohammed V, pour le compte de la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2019, l’équipe nationale sera amputée offensivement de son meilleur élément. Alors qu’il était dans la forme de sa vie, Hakim Ziyech a dû déclarer forfait (ischio-jambiers). Rouage essentiel de la machine offensive marocaine, son influence, sa lucidité technique et ses choix de jeu chirurgicaux, indispensables pour venir vite à bout d’un bloc bas comme celui des Comores, risquent de terriblement manquer à l’EN. Une perte qui sollicitera l’inventivité et le pragmatisme du sélectionneur national, d’autant plus que son remplaçant le plus naturel, Abdelilah Hafidi, a également jeté l’éponge (quadriceps). Afin de palier l’absence du virtuose de l’Ajax, la solution résiderait dans un changement de système. Voici les alternatives susceptibles d’être exploitées.    
Par rapport à la dernière sortie victorieuse contre le Malawi où Hervé Renard a structuré son onze autour d’un 4-3-3, le 4-2-3-1 se révèle être le schéma le moins contraignant en termes d’adaptabilité. Outre le quatuor défensif, qui devrait connaître le retour de Da Costa, au milieu de terrain, le triangle à pointe basse s’inversera pour donner les clés du jeu à Belhanda, installé plus haut, dans une position qu’il affectionne, derrière l’attaquant, tandis que Fajr reculera d’un cran pour former une doublette devant la défense aux côtés d’El Ahmadi. Bien que positionné sur l’aile droite, Ziyech avait l’habitude de repiquer dans l’axe et libérer le couloir au latéral. En-Neysiri, quant à lui, ne présente pas les mêmes facilités, notamment dans les petits espaces. A contrario, son incessante activité et sa capacité à percuter le long de la ligne de touche ne seront pas de trop contre un bloc adverse compact qu’il faudra étirer sur la largeur.
Dans cette configuration, le compartiment défensif demeure intact. Juste devant, le profil d’Aït Bennasser constitue une sentinelle idoine, à la faveur d’une relance précise qui casse les lignes. Placés plus haut, en milieux relayeurs, El Ahmadi et Fajr sauront à la fois dicter le tempo mais également mettre l’intensité à la récupération pour étouffer les contre-attaques adverses dans l’œuf. Toutefois, si ce système permet la titularisation d’un attaquant supplémentaire, synonyme de plus de présence dans la surface de réparation, il impose, en revanche, des efforts supplémentaires à la perte. Les milieux de terrain excentrés auront plus d’espace à couvrir sur toute la largeur. S’agissant de Belhanda, son rôle est tout aussi important pour assurer le lien entre la défense et l’attaque. Il lui faudra également simplifier au maximum son jeu de passe, sans oublier d’alimenter les latéraux. 
Censée favoriser un déploiement offensif sur les ailes, l’application de ce système, souvent utilisé pour étirer les défenses regroupées dans l’axe, impose plusieurs changements. Tout d’abord, un défenseur axial en plus. Droitier et apprécié par Renard à ce poste, Aït Bennasser pourrait être celui-là. Ensuite, au milieu de terrain, les latéraux sont placés beaucoup plus haut, formant une ligne de quatre aux côtés des milieux centraux. La capacité d’Amrabet à répéter les efforts serait appropriée, à l’instar de la titularisation de Mendyl à gauche, dans une position qui est souvent la sienne en Bundesliga. Belhanda, en pur meneur de jeu, aura toujours un rôle prépondérant dans ce schéma, au même titre que les déplacements coordonnés des attaquants.

Chady Chaabi
Samedi 13 Octobre 2018

Lu 742 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés