Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prisme tactique : L’entame par la Gambie

Un bon résultat impactera positivement la suite du parcours du Raja




Difficile de vous cacher qu’il nous avait quand même manqué cet exaltant sentiment naissant inlassablement à la veille d’une nouvelle saison. Après une trêve estivale qui nous a forcés à mettre en sourdine nos émotions et passions pour le football, il est temps de renouer avec l’effervescence qui accompagne les compétitions à enjeu, véritable top départ d’une année de ballon rond, tant les matchs amicaux et le mercato ont été loin de nous faire bondir du canapé.
Tout commence ce samedi par la Ligue des champions. Enfin, la plus importante compétition continentale va remettre le rectangle vert au centre des préoccupations, après la telenovela qui a écorché son prestige et tenu en haleine les supporters du WAC et de l’Espérance sportive de Tunis, finalement sacrée. En cette édition 2019-2020 où tout semble neuf, le Raja de Casablanca sera le premier club marocain à entrer dans l’arène africaine, en allant se frotter à l’équipe gambienne du Brikama United Football Club, ce samedi, en fin d’après-midi (17h).
Pour ce déplacement hautement important sur la pelouse du Box Bar Mini Stadium à Banjul comptant pour le match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions, Patrice Carteron, le technicien français des Verts est parti avec un groupe de 19 joueurs, dont sont absents Hamid Ahaddad et Ilyass El Haddad, non qualifiés, ainsi que Abderrahim Achchakir et Omar El Arjoun, blessés.
S’il y a peu de doute concernant le onze de départ, autrement dit, celui aligné contre le Bétis Séville, dimanche dernier, il y a, en revanche, beaucoup moins de certitudes quant au système de jeu avec lequel le technicien du Raja entend faire évoluer son équipe. Oscillant entre le 4-3-3 et le 4-2-3-1, modulable en 4-4-2, tout au long de la phase de préparation, le coach du RCA hésite peut-être encore. Qu’est-ce qui différencie les deux systèmes ? Principalement, l’intention de jeu et dans le cas du Raja, la position de Nanah. S’agissant du premier système cité, il est l’apanage des équipes qui cherchent à posséder le ballon. Or, d’une part, Carteron est en manque de milieux de terrain axiaux, puisqu’il n’y a que El Ouardi et Ngoma pour occuper ces postes, Douik ayant été reconverti en latéral, ce qui rend le 4-3-3 moins viable, à moins que Nanah ne soit aligné comme milieu relayeur, ce qui l’est encore moins, et d’autre part, le coach francilien n’est pas un adepte de la confiscation du ballon, contrairement à un jeu de transition rapide vers l’avant, avec lequel le 4-2-3-1 présente plus de compatibilité.
Donc il ne serait pas étonnant que le Raja soit déployé en 4-2-3-1 au moment d’affronter le champion de Gambie en titre. Dans ce système, Nanah aura un rôle important à jouer. Quand bien même il est moyen partout et bon nulle part, Carteron compte sur lui pour tantôt se positionner en soutien de l’attaquant de pointe, en l’occurrence Rahimi, tantôt à côté de ce dernier pour composer une attaque à deux.    
Enfin et quel que soit le système utilisé et même si l’adversaire n’est pas une foudre de guerre, il ne faudrait pas que le sentiment collectif et le goût de l’effort pour l’autre traversent l’esprit des Verts par accident ou par intermittence. Mais ils doivent faire l’objet d’une constance de tous les instants pour éviter une désillusion précoce à un club dont l’ambition est de faire partie du gratin africain au printemps.

Stage de l’EN de futsal

La sélection nationale de football en salle (Futsal) effectuera un stage de préparation à huis clos du 19 au 23 août à Kénitra, indique jeudi la Fédération Royale marocaine de football (FRMF).
Ce stage s'inscrit dans le cadre de la préparation des poulains de Hicham Deguig à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations prévue en 2020 au Maroc, précise la FRMF dans un communiqué publié sur son site Internet.
A cet effet, l’entraineur national a fait appel à dix-sept joueurs : Knia Saad, Mazrai Youssef et Fati Abellatif (Fath Settat), Jaouad Mohamed (Toulon Elite futsal), Bakkali Bilal et El Msrar Soufiane (Acces futsal club), El Khayari Reda (Ville haute Kénitra), Raiss Driss (Ajax Tanger), Saoud Achraf Mohamed (ASS Faucon Agadir), El Ayane Anas (Linx Latina Calcio A 5 Italie), Nbia Abdelkarim (Athletico Kénitra), Kaouri Zakaria (Club Kser El Kebir), Akaazoune Nabil (FC Marline), Boukhress Abdelaziz (Manresa FS), Bouzid Stitou Khalid (Industrias Santa Coloma), Borite Soufiane (Ville haute Kénitra) et Ait Salah Younes (Chabab Jeunesse Khouribga).

 

Chady Chaabi
Samedi 10 Août 2019

Lu 1988 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com