Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plaidoyer pour des actions engagées afin d'atteindre les ODD et l'agenda 2063

Forum régional africain pour le développement durable


Libé
Vendredi 4 Mars 2022

Les participants à la 8è session du Forum régional africain pour le développement durable, dont le coup d'envoi a été donné jeudi à Kigali avec la participation du Maroc, ont appelé à des actions "innovantes et engagées" pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et l'agenda 2063 de l’Union africaine.

Ce forum régional multipartite, dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le chef de l'Etat rwandais Paul Kagame, est organisé conjointement par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le gouvernement rwandais sous le thème "Mieux construire l’avenir : Une Afrique verte, inclusive et résiliente prête à réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l'Agenda 2063".

Dans son discours d’ouverture, le président Kagame a évoqué le retard enregistré par le continent dans la mise en œuvre des ODD et de l’agenda 2063, aggravé par l’impact de la pandémie de Covid-19, appelant à des actions tangibles pour relever les défis socio-économiques et accélérer la reprise postCovid.

"Au lieu d'être considérée comme un revers, la pandémie de Covid-19 pourrait être un tremplin pour accélérer les progrès et innover des moyens plus intelligents permettant d’investir dans le développement du capital humain", a-t-il souligné.

Au fil des ans, l'Afrique a accompli des progrès significatifs pour relever les défis socioéconomiques, cependant, "la pandémie de Covid-19 a ralenti les acquis en matière de développement et, dans certains cas, a inversé ce qui avait été fait", a-t-il noté, ajoutant que l’Afrique est appelée aujourd’hui à rattraper ce retard en misant notamment sur le capital humain.

Les ODD et l'agenda 2063 représentent des programmes primordiaux pour assurer la stabilité et la prospérité et garantir un meilleur avenir pour les jeunes du continent, a-t-il poursuivi, ajoutant que les objectifs de "ces deux programmes doivent être impérativement intégrés dans nos réseaux de planification nationaux (…) avec des mécanismes permettant de suivre les progrès et ajuster rapidement la mise en œuvre".

De son côté, Mme Amina J. Mohammed, vice-secrétaire générale de l’Organisation des Nations unies et Présidente du Groupe des Nations unies pour le développement durable, a mis l’accent sur l’importance d’une action commune et engagée pour construire une Afrique plus résiliente, plus prospère et mettre en œuvre le contenu des ODD et de l'agenda 2063.

"Le Forum régional africain pour le développement durable se réunit aujourd’hui pour s'assurer que nous nous remettons sur la bonne voie pour atteindre les ODD et les objectifs de l'Agenda 2063", a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que ce forum, qui rassemble des ministres, hauts fonctionnaires, experts et représentants du secteur privé, de la société civile, du monde universitaire et d’organisations régionales et internationales, constitue l’occasion pour formuler des engagements et recommandations à même de faire avancer le développement socioéconomique du continent africain.

Le Royaume est représenté à cette réunion régionale par une délégation présidée par l’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi. Lors de la première journée de ce forum, le Maroc a été élu en tant que 2ème vice-président du Bureau de la 8ème session du Forum régional africain pour le développement durable.

Pour M. Arrouchi, "cette consécration intervient dans le cadre de la continuité des contributions du Royaume au niveau de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique".

Selon les organisateurs du forum, cette rencontre s’assigne pour objectif de "procéder, dans le cadre régional, au suivi et à l’examen des progrès accomplis, de faciliter l’apprentissage entre les pairs et de promouvoir des solutions et des actions transformatrices permettant d’accélérer la réalisation des objectifs de développement durable ainsi que des aspirations, objectifs et cibles énoncés dans l’Agenda 2063".

Au terme de cet évènement de trois jours, les participants adopteront un Document final contenant les priorités, les possibilités d’action et les recommandations de l’Afrique adoptées sous la forme de messages clés destinés à accélérer la mise en œuvre du Programme 2030 et de l’Agenda 2063, et à servir de contribution collective de la région aux travaux de la session de 2022 du forum politique de haut niveau pour le développement durable.


Lu 1122 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p