Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Organisation d'une journée "Jeunes leaders marocains" à la Faculté d’Aïn Sbaâ




La Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales d’Aïn Sbaâ a organisé récemment une journée « Jeunes leaders marocains » à laquelle ont pris part des jeunes étudiants venus des grandes  écoles supérieures de toutes les régions du Royaume.
Cet évènement vise à encadrer et à former les jeunes étudiants marocains de l’enseignement supérieur aussi bien public que privé dans la création et la gestion de projets générateurs de revenus au profit des populations en situation de précarité. Il vise également à encadrer des équipes d’étudiants de l’enseignement supérieur pour la réalisation de projets socio-économiques et de développement durable au profit de populations dans le besoin.
Des étudiants représentant 30 écoles supérieures  venus de toutes les villes (ENCG-CASA, ENCG-AGADIR, ENCG-KENITRA, EST-CASA, ENSAM-EST, des Facultés d’Agadir, de Khouribga…) ont présenté au cours de cette journée leurs projets et leur impact sur la population ciblée.

Journée
mondiale
du diabète

Plus de 2 millions de personnes âgées de 18 ans et plus au Maroc sont diabétiques, dont 50% méconnaissent leur maladie, tandis que le nombre d'enfants diabétiques est estimé à plus de 15.000, a indiqué, mercredi, le ministère de la Santé.
Dans un communiqué publié à l'occasion de la Journée mondiale du diabète célébrée cette année sous le thème : "La famille et le diabète" avec comme message principal "le diabète concerne chaque famille", le ministère a souligné que plus de 823.000 diabétiques sont pris en charge au niveau des établissements de soins de santé primaires, dont 60% sont des Ramedistes et plus de 350.000 sont insulinotraités.
Par ailleurs, le ministère mobilise une enveloppe budgétaire annuelle d’environ de 156.700.000 DH pour l'achat de l'insuline et des antidiabétiques oraux et 15 millions de dirhams pour l'acquisition du matériel médico-technique et des réactifs pour assurer le dépistage du diabète et le suivi métabolique des diabétiques, souligne la même source.
Selon le rapport annuel global établi par l'Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM) au titre de l’année 2016, 48% des dépenses totales sont générées par les affections de longue durée (ALD), ajoutant que le diabète représente 11% de ces dépenses, précise le communiqué.
D'après le ministère, le diabète est une maladie chronique qui, non traitée, engendre de nombreuses complications graves à long terme, telles que la cécité, les maladies rénales, les amputations des membres inférieurs, mais aussi une prédisposition aux crises cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux et donc une mort prématurée, ajoutant que les femmes, les enfants et les personnes âgées sont les groupes les plus vulnérables aux différentes souffrances associées à cette maladie.
Cette journée, poursuit la même source, constitue une occasion de rappeler l’ampleur de cette problématique de santé publique afin que tous les acteurs potentiels mettent en œuvre des actions stratégiques de prévention et de gestion de cette maladie dans le but de réduire la charge de mortalité et de morbidité qui lui sont liées.

Vendredi 16 Novembre 2018

Lu 691 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com