Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Omar Hilale : Le MNA appelé à contribuer à l'instauration d' un nouvel ordre mondial qui renforce la sécurité collective dans toutes ses dimensions


Le Mouvement des non-alignés (MNA) «est appelé à contribuer à l'instauration d'un nouvel ordre mondial qui servira de plate-forme pour une action commune efficace à même de renforcer la sécurité collective dans toutes ses dimensions », a plaidé, lundi à Belgrade, l'ambassadeur représentant permanent du Maroc aux Nations unies, Omar Hilale. « Partant de l'importance qu'il accorde à l'action multilatérale constructive, le MNA est appelé à contribuer à l'instauration d'un nouvel ordre mondial qui servira de plate-forme pour une action commune et agissante, qui renforcera la sécurité collective dans toutes ses dimensions et répondra aux défis actuels et émergents», a affirmé M. Hilale qui intervenait dans le cadre d'une conférence commémorant le 60e anniversaire du Mouvement des non-alignés à Belgrade. L'ambassadeur Hilale a souligné, dans ce sens, que « le Royaume du Maroc, membre fondateur du MNA ayant participé au premier Sommet de Belgrade, a toujours considéré le Mouvement des non-alignés comme une plateforme prestigieuse d'action collective et un forum pertinent pour construire un monde où prévalent les valeurs démocratiques, la sécurité, la justice et les droits de l'Homme». «Cet objectif ne saurait être réalisé qu'à travers l’adoption de méthodes de travail innovantes et flexibles, basées sur la concertation et axées sur les résultats», a-t-il poursuivi. Ce constat, a enchaîné M. Hilale, a été souligné par SM le Roi Mohammed VI dans le discours Royal adressé à la 15ème conférence des pays non alignés dans lequel le Souverain avait affirmé que «notre mouvement est plus que jamais appelé à s'inscrire positivement dans cette démarche et à apporter son concours efficient à la consolidation des règles de bonne gouvernance, empreintes d'équité et d'équilibre et à même de consolider la paix et la sécurité dans le monde et d'aider à la réalisation des objectifs de développement humain durable ». L'ambassadeur a fait remarquer, à cet égard, que l'engagement du Royaume s'inscrit dans le cadre de la vision stratégique globale de SM le Roi, qui est fondée sur la consolidation de la paix et de la sécurité internationales, l'appui à l'intégration économique régionale, le renforcement des capacités nationales dans le domaine du développement humain durable, et la promotion de partenariats fructueux, efficaces et ouverts, avec la participation des secteurs public et privé, au sein d'une coopération tripartite qui inclut les pays du Nord. M. Hilal s'est attardé sur les actions de coopération agissante initiées par le Royaume conformément aux Hautes instructions Royales, citant notamment «l’initiative concrète consistant en la mise en place par le Maroc d'un pont aérien vers plus de vingt pays africains et arabes, afin d'acheminer des aides médicales immédiates en vue de soutenir leurs capacités nationales de lutte contre la pandémie de la Covid-19». SM le Roi a également lancé le premier projet national d'envergure de fabrication et de production de vaccins contre le nouveau coronavirus et d'autres vaccins, en tant que mesure proactive qui répondrait également à tous les besoins du continent africain, a-t-il rappelé. Sur un autre volet, M. Hilale a souligné qu’ «au moment où nous célébrons le 60e anniversaire de la création de notre mouvement, la question palestinienne demeure au centre de nos préoccupations, car le Royaume du Maroc, comme il l'a toujours exprimé, aspire à une paix juste, globale et durable au Moyen-Orient, conduisant à l'établissement d'un Etat palestinien indépendant, dans les frontières de juin 1967, ayant pour capitale Al Qods -Est, vivant côte à côte avec Israël, dans la paix et la sécurité». Il a réitéré, à cette occasion, la position ferme et de principe du Royaume du Maroc, dont SM le Roi Mohammed VI préside le Comité Al-Qods, quant à la nécessité de préserver le statut juridique, historique et spirituel de la Ville sainte, en tant que terre de coexistence entre les adeptes des trois religions monothéistes et un trait d’union entre les peuples pour promouvoir la paix et la stabilité dans la région. Sur un autre registre, l’ambassadeur a fait observer que bien que "la situation actuelle soit différente de celle ayant vu la création de notre mouvement, la philosophie et la vision de ses pères fondateurs sont toujours pertinentes et à l'ordre du jour". «Si les années 60 ont été marquées par les politiques de libération du joug du colonialisme et la lutte pour l'indépendance, la priorité aujourd'hui consiste en le développement économique, social et environnemental et la sécurité collective dans toutes ses dimensions afin d'assurer le progrès, la prospérité et une vie décente pour nos peuples", a-t-il fait remarquer. Il a exprimé, en outre, "le soutien du Royaume à l'initiative conjointe lancée par l’Etat frère d'Indonésie pour collecter les archives nationales des pays ayant participé à la première conférence du Sommet des pays non alignés à Belgrade en 1961, et de les inscrire au registre international comme patrimoine mondial de l'UNESCO, ce qui contribuera à préserver le riche patrimoine de notre mouvement et à le transmettre aux générations futures". Et d’ajouter : "Cet héritage a constitué un moment historique décisif et distingué auquel le Royaume du Maroc a participé parmi les pionniers de l'Organisation, en la personne de Feu SM le Roi Hassan II». 

Par Taoufik El Bouchtaoui (MAP)
Mardi 12 Octobre 2021

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS