Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle visite au Maroc du président de la Chambre des représentants de la Libye

Soutien du Royaume à l'accord de cessez-le-feu




Le président de la Chambre des représentants libyenne, Aguila Salah, a salué, samedi à Rabat, "les grands efforts" déployés par le Royaume du Maroc, dans le cadre du dialogue inter-libyen, pour soutenir la solution politique en Libye, et qui ont abouti aux premiers succès avec la conclusion de l'accord de cessez-le-feu entre les parties libyennes, vendredi à Genève.

Intervenant lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, à l’issue d'un entretien bilatéral, il a fait part de l'aspiration des Libyens à tenir d'autres rencontres, avec le soutien du Maroc, afin de pousser vers la solution politique et réussir ses différentes étapes, notant que les Libyens ont été satisfaits des résultats du dialogue politique, surtout que le trafic aérien a connu une dynamique, de Tripoli vers l'est de la Libye, et les routes seront ouvertes dans les prochains jours, en plus de la réévaluation du dinar libyen grâce aux développements positifs enregistrés récemment. Pour sa part, M. Bourita a déclaré que le Maroc soutient l'accord de cessez-le feu conclu entre les parties libyennes et qui constitue "un progrès très positif" et "une très bonne nouvelle". Le Royaume félicite les parties libyennes pour la signature de cet accord ainsi que les Nations unies pour ce "nouvel acquis" et appelle toutes les parties à respecter ses dispositions, qui sont de nature à créer un climat favorable pour avancer sur la voie d'une solution politique, a ajouté le ministre.

Nasser Bourita a également souligné à cette occasion le lien entre ce quise passe surle terrain et les progrès réalisés au niveau des discussions politiques en cours, mettant en avant la dynamique positive enregistrée à tousles niveaux, aussi bien en termes de dialogue politique, de l'application de l'article 15 ou du cessez-le feu, "ce qui est très encourageant". De par sa conception, son approche et sa forme, le dialogue inter-libyen à Bouznika a constitué un "progrès qualitatif" en permettant de réunir des Libyens, loin de toute ingérence étrangère, qui ont décidé par eux-mêmes de la composition des délégations, de l'agenda et des règles du dialogue et de ses résultats, a-t-il affirmé. Les conclusions de ce dialogue ont confirmé la conviction de SM le Roi Mohammed VI que les Libyens sont en mesure de résoudre leurs problèmes par eux-mêmes et qu'ils jouissent d’un sens de patriotisme et de responsabilité à même de les aider à surmonter tous les obstacles et parvenir à une solution à cette crise, a relevé M. Bourita. Le Maroc, a-t-il ajouté, apprécie toutes les positions et initiatives prises par le président de la Chambre des représentants libyenne, qui ont créé un dynamisme positif en faveur de la résolution de la crise qui affecte le peuple libyen depuis des années, son interaction positive, depuis le début, avec le dialogue inter-libyen accueilli parle Maroc à Bouznika, comme étant la première rencontre entre le Haut Conseil d'Etat libyen et la Chambre des représentants libyenne ayant donné des résultats positifs, ainsi que son plein soutien aux séances de ce dialogue et son accompagnement à ses conclusions positives.

Nasser Bourita a souligné que la visite au Maroc du président de la Chambre des représentants libyenne s'inscrit dans le cadre du contact permanent du Maroc avec les Libyens, conformément aux Instructions de Sa Majesté le Roi d'écouter tous les Libyens et d'apporter un soutien inconditionnel à tout ce qui pourrait pousser la Libye à la solution

Libé
Dimanche 25 Octobre 2020

Lu 449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Novembre 2020 - 06:03 Rencontre