Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

My Hafid Elalamy à la tête du Comité de candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026




Dans le cadre de la préparation du dossier de candidature du Royaume du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde de football 2026, la présidence du Comité de candidature du Maroc a été attribuée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à M. My Hafid Elalamy.
L’action de M. Elalamy consistera notamment à apporter tout le soutien nécessaire à la Fédération Royale marocaine de football (FRMF) et à la division spécifique créée au sein de la FRMF, conformément aux directives de la FIFA et à son cahier des charges, lit-on sur le site officiel de l’instance fédérale, frmf.ma
Il agira comme interlocuteur du gouvernement vis-à-vis de la FIFA, et sera à ce titre en charge de coordonner l’action des différents départements concernés.
La présentation de la candidature marocaine sera l’occasion de mettre en valeur le dynamisme de la jeunesse, ainsi que les différents atouts du Royaume, de même qu’elle contribuera au rayonnement du Maroc et du continent africain.
Le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa avait fait savoir dans un entretien accordé à la MAP que «le Maroc a déposé un dossier de candidature complet, logique et réalisable, répondant parfaitement à tous les conditions et critères énoncés dans le cahier des charges de la FIFA ». Avant d’ajouter que «le Maroc est en mesure d'abriter le Mondial-2026 et d'en assurer la réussite, comme il a réussi, par le passé, à gagner le pari de mener à bien l'organisation d'importantes manifestations, telles les deux éditions de la Coupe du monde des clubs (2013-2014) ».
Il convient de rappeler que la FIFA avait mis en ligne son guide de la procédure de candidature pour la Coupe du monde 2026, qui sera la première édition à 48 équipes nationales. 
"Le processus de sélection du ou des pays hôte(s) de ce rendez-vous mondial se doit d'être au-dessus de tout soupçon", ont déclaré le président de la FIFA Gianni Infantino et la secrétaire générale Fatma Samoura. 
Ils ont affirmé qu'il incombe à la FIFA, "par respect pour le monde du football tout entier, de mener les procédures de candidature et de sélection de manière éthique, transparente, objective et impartiale". "Chaque fan de football devra être capable de comprendre comment et pourquoi ce choix a été fait", ont-ils ajouté. 
Dans ce contexte, la FIFA a promis d'évaluer les différentes candidatures sur la base de "critères clairs et objectifs, avec un score attribué à chaque composante de la candidature". 
A ce jour, ce processus a été marqué par la présentation de la candidature officielle du Maroc ainsi que par une candidature tripartite Etats-Unis, Canada et Mexique. 
L'annonce du pays hôte de la Coupe du monde 2026 se fera le 13 juin prochain, à la veille du coup d'envoi de la phase finale du Mondial 2018 en Russie.

Libé
Vendredi 12 Janvier 2018

Lu 672 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés