Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mondial 2018 : Eder et Nani font les frais du renouveau de la sélection du Portugal




Exit Eder, héros de l'Euro-2016, et Nani, 3e joueur le plus capé de l'équipe du Portugal: le sélectionneur Fernando Santos a dévoilé jeudi soir un groupe qui doit permettre à Cristiano Ronaldo d'attaquer le Mondial-2018 entouré de jeunes loups.
A 33 ans, le quintuple Ballon d'or sera toujours accompagné de Ricardo Quaresma (34 ans) mais ils seront les seuls trentenaires de l'attaque portugaise en Russie, car le sélectionneur Fernando Santos a décidé de faire confiance à la jeune garde formée par André Silva (22 ans), Gonçalo Guedes (21 ans) et Gelson Martins (23 ans).
A ces attaquants purs s'ajoutent les milieux offensifs Bernardo Silva (23 ans) et Bruno Fernandes (23 ans), prêts à suppléer l'infatigable meneur de jeu Joao Moutinho.
Si elles marquent une volonté d'apporter du sang neuf à l'équipe championne d'Europe en titre, les absences d'Eder et Nani ne sont qu'une demi-surprise.
Eder, auteur du but en prolongation qui a offert au Portugal le titre de champion d'Europe lors de la finale de l'Euro-2016 face à la France, n'a marqué que quatre buts en 28 matches cette saison avec le Lokomotiv Moscou.
Nani, troisième joueur le plus capé de l'histoire du Portugal après Cristiano Ronaldo et Luis Figo, avec 112 rencontres, n'a lui disputé à 31 ans que 24 matches cette saison avec la Lazio Rome.
Autre vainqueur de l'Euro-2016, le milieu André Gomes est également absent du groupe retenu, alors qu'il figurait dans la présélection de 35 joueurs.
"Humainement, c'est très difficile d'écarter des joueurs qui étaient avec nous à l'Euro-2016", a reconnu Fernando Santos en conférence de presse.
"Ils ont tous contribué à écrire une page brillante de l'histoire du football portugais. Mais j'ai dû faire les choix qui, d'après moi, forment un meilleur puzzle", a ajouté le coach de 63 ans.
Le milieu récupérateur Danilo Pereira, forfait en raison d'une blessure, sera une autre grosse absence. La sentinelle William Carvalho n'aura donc pas de réelle doublure dans un entre-jeu où l'on trouve aussi Joao Mario, Adrien Silva et Manuel Fernandes. Révélation de l'Euro-2016, Renato Sanches n'était même pas dans le groupe élargi à 35 puisqu'il a connu deux saisons décevantes. Fabio Coentrao s'était pour sa part auto-exclu du Mondial au bout d'une saison "très épuisante".
Pour rajeunir sa défense, Fernando Santos a offert sa toute première convocation à la révélation du Benfica Ruben Dias (21 ans), laissant de côté le marseillais Rolando. Mais, avec les trentenaires Pepe, José Fonte et Bruno Alves, la charnière centrale restera une affaire d'expérience.
Sur les côtés, Santos a misé sur des joueurs jeunes mais qui sont déjà des valeurs sûres: Cédric Soares, Raphaël Guerreiro, Ricardo Pereira et Mario Rui.
Versé dans le groupe B du Mondial-2018, qui se jouera en Russie du 14 juin au 15 juillet, le Portugal affrontera l'Espagne, le Maroc puis l'Iran. D'ici là, la Selecçao disputera des matches de préparation contre la Tunisie, la Belgique et l'Algérie.

Luis Rubiales élu président de la RFEF

La fédération espagnole de football (RFEF), qui n'avait plus de président depuis la destitution d'Angel Maria Villar en décembre, a élu pour lui succéder Luis Rubiales, ex-défenseur de Levante et ancien président du syndicat des joueurs espagnols, a-t-on appris jeudi.
Rubiales (40 ans) a été élu par l'assemblée générale de la RFEF dès le premier tour de scrutin avec 80 voix contre 56 pour Juan Luis Larrea, trésorier de l'époque Villar devenu président par intérim après les démêlés judiciaires de l'ancien patron du football espagnol.
Joueur à la carrière modeste, Rubiales s'est fait un nom en Espagne en menant les stars du Championnat d'Espagne à deux grèves retentissantes: la première pendant 15 jours en 2011 pour obtenir le versement de salaires impayés aux joueurs professionnels; la seconde, finalement annulée par la justice, pour obtenir en 2015 une meilleure répartition de la manne des droits télévisés.

Samedi 19 Mai 2018

Lu 808 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés