Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Benabdelkader : Le premier concours unifié pour les personnes en situation de handicap s'est déroulé dans de bonnes conditions




Mohamed Benabdelkader : Le premier concours unifié pour les personnes en situation de handicap s'est déroulé dans de bonnes conditions
Le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a affirmé, mardi à Rabat, que conformément à la Loi de Finances 2019, qui attribue 200 postes budgétaires aux personnes en situation de handicap, son département continuera d'organiser des concours unifiés pour cette catégorie.
En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers sur «La mise en application des dispositions relatives à l'affectation de 7% des postes budgétaires dans les concours du secteur public au profit des personnes en situation de handicap», il a précisé que le premier concours unifié pour les personnes en situation de handicap, qui a eu lieu dimanche, concernait 50 postes d'administrateurs de troisième grade dans plusieurs départements ministériels et était ouvert aux titulaires de licences ou équivalent dans toutes les spécialités.
En prévision de ce concours, le ministère a mobilisé, sous la supervision du chef du gouvernement et en coordination avec le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l'Egalité et du Développement social et l'Ecole supérieure nationale de l'administration, les ressources humaines et matérielles nécessaires, en assurant les accès et les démarches nécessaires au niveau des centres de concours, permettant ainsi aux candidats de passer l'épreuve dans de meilleures conditions.
Il a, à cet égard, souligné que sur 1.010 dossiers de candidature déposés auprès du ministère, 942 remplissant les conditions requises ont été convoqués, dont 30% des femmes, 52,66% ayant un handicap moteur et 43,62% souffrant d'une déficience visuelle.
Ce concours, passé par 904 candidats, avec un taux de participation important estimé à 96%, s'est déroulé dans de bonnes conditions, marquées par la transparence, l'équité et l'égalité des chances, grâce aux efforts déployés par l'ensemble des intervenants et l'esprit de responsabilité et de discipline dont ont fait montre les candidats, a-t-il ajouté.
Le ministre délégué a indiqué, également, que les postes dédiés aux personnes en situation de handicap ont été encadrés par un ensemble de textes législatifs et organiques, qui en fixent les proportions et les modalités d'application et prévoient une série de mesures visant à consacrer le droit de cette catégorie à l’emploi, en général, et à l'accès aux postes du secteur public en particulier.
Il a, à cet égard, évoqué la révision des modalités de mise en application du taux de 7% des postes pour les personnes en situation de handicap, la possibilité d’exempter ladite catégorie de l’âge maximum requis pour le recrutement sur autorisation du chef du gouvernement et l'organisation de concours dédiés aux personnes en situation de handicap, tout en réorganisant ces épreuves pour la même catégorie en cas de postes non attribués en premier lieu, au lieu de les octroyer à des candidats de droit commun.

904 candidats pour 50 postes

Selon un communiqué du ministère chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, les 904 candidats ayant passé le concours unifié pour les personnes en situation de handicap organisé dimanche à Rabat, pour le recrutement de 50 administrateurs de troisième grade ont été répartis sur trois établissements, à savoir l'Ecole nationale supérieure de l'administration, le lycée qualifiant «Omar El Khayyam» et le lycée qualifiant «Alaymoun».
Ils ont été accueillis dans de bonnes conditions par les divers comités d’organisation mis en place à cet effet, comptant plus de 900 personnes, dont 500 ont été chargées d’accompagner et de transcrire les réponses au lieu des candidats, en particulier les aveugles et les malvoyants, souligne la même source.

Jeudi 27 Décembre 2018

Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés