Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Ameur appelle les Marocains de Belgique à se mettre en première ligne pour la défense des acquis de la nation




L'ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché du Luxembourg, Mohamed Ameur, a appelé, vendredi soir à Bruxelles, les membres de la communauté marocaine établie en Belgique à être en première ligne de défense des valeurs et acquis de leur patrie. 
Lors d'une rencontre avec des membres de la communauté marocaine à Bruxelles, l'ambassadeur a souligné que le Maroc a engrangé ces dernières années des acquis tangibles dans de nombreux secteurs, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, ce qui lui a valu de s'ériger en modèle dans la région, jouissant de la prospérité, de la sécurité et de la stabilité. 
Parmi ces acquis, il a cité l'adoption récemment, à une écrasante majorité par le Parlement européen à Strasbourg, de l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE), qui constitue, selon lui, un jalon supplémentaire dans la consolidation du partenariat stratégique entre les deux parties. 
Saluant la sagesse et le sens de responsabilité dont ont fait preuve les parlementaires européens, le diplomate a qualifié ce vote positif de "grande victoire" pour le Royaume contre les ennemis de son intégrité territoriale qui se sont livrés à une bataille judiciaire afin de remettre en cause le partenariat entre le Maroc et l'UE. 
Il a rappelé, à cet égard, que les relations unissant le Maroc et l'Union européenne, qui vont célébrer  cette année leur 50ème anniversaire, n'ont eu de cesse de se développer et sont couronnées par l'attribution du Statut avancé au Royaume, seul pays du Sud de la Méditerranée à avoir ce privilège. 
Pour Mohamed Ameur, l'adoption de l'accord agricole Maroc-UE conforte également la position du Maroc comme partenaire "responsable et crédible" de l'Union européenne et constitue une reconnaissance des efforts consentis par le Royaume dans les domaines des droits de l'Homme, de la migration et du développement économique et social, ainsi que de son rôle de levier de stabilité dans la région. 
Ce vote, a ajouté l'ambassadeur, est aussi une reconnaissance de l'ancrage méditerranéen et africain du Maroc, mettant en exergue, dans ce sens, les relations solides liant le Royaume et l'Afrique, grâce à la vision clairvoyante de S.M le Roi. 
Il a ainsi fait observer que le Maroc est devenu le premier investisseur en Afrique de l'Ouest et le deuxième dans l'ensemble du continent. 
Mohamed Ameur a, également, évoqué l'adoption cette semaine par la commission de la pêche du Parlement européen de l'accord de pêche Maroc-UE, se disant convaincu que la procédure d'adoption finale de cet accord aura le même dénouement que celui de l'accord agricole. 
Par ailleurs, le diplomate a passé en revue les derniers développements de la question du Sahara marocain, rappelant que l'I(nitiative d'autonomie proposée par le Maroc en 2007 jouit de l'appui de la communauté internationale et du Conseil de sécurité de l'ONU qui qualifie ce plan de "sérieux et réaliste", au moment où les adversaires de l'intégrité territoriale du Royaume continuent à camper sur leurs positions en maintenant le statu quo. 
Mohamed Ameur a saisi aussi cette occasion pour revenir sur la mission économique belge de haut niveau au Maroc (25-30 novembre), conduite par la Princesse Astrid, relevant qu'elle reflète la volonté commune des deux pays de donner un nouvel élan à leurs relations d'amitié et de coopération qui durent depuis plus d'un siècle. 
Il a rappelé, dans ce cadre, que cette mission, qui a été couronnée par la signature d'une série de conventions de coopération, a permis aux hommes d'affaires des deux pays d'explorer les voies et moyens de renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine économique. 
"Tous ces acquis, nous interpellent et nous engagent davantage à en être les meilleurs défenseurs", a-t-il  souligné, invitant les membres de la communauté marocaine à rester unis et attachés aux valeurs de leur pays et à "être constamment mobilisés pour faire échec à toute tentative visant à porter atteinte à nos valeurs, à l'unité et à l'intégrité territoriale de notre pays". 
Cette rencontre a été également l'occasion de mettre en avant les efforts déployés par l'ambassade du Maroc en Belgique et le consulat général du Royaume à Bruxelles, pour améliorer les services administratifs fournis aux membres de la communauté marocaine. 
Le consul général du Maroc à Bruxelles, Abderrahmane Fyad, a passé en revue une série de mesures ayant trait notamment à l'ouverture bimensuelle du consulat le samedi, à la consolidation du service notarial, ainsi qu'à la création d'une permanence 24H/24 au niveau du consulat. 
Il a par ailleurs exprimé la mobilisation de l'ensemble du personnel du consulat et présenté toutes les mesures de proximité à même de faciliter les démarches administratives et consulaires au profit de la communauté marocaine et les différentes dispositions d'accompagnement et d'orientation pouvant les aider au Maroc.

Chambre des 
représentants


Le Bureau de la Chambre des représentants a tenu jeudi dernier sa réunion hebdomadaire sous la présidence de Abdelaziz Omari, premier vice-président de la Chambre. L’ordre du jour de cette réunion a englobé plusieurs sujets se rapportant au contrôle parlementaire, à la législation et aux relations extérieures.
Concernant le contrôle parlementaire, le Bureau a fixé l’ordre du jour de la session des questions orales qui se tiendra ce lundi 28 janvier et qui concernent le volet économique et social. Il a également pris acte et soumis au gouvernement plusieurs demandes de prise de parole dans le cadre de l’article 152 du règlement intérieur.
S’agissant de la législation, le Bureau a pris connaissance de plusieurs textes législatifs dont ceux qui ont été soumis par la Chambre des conseillers pour une deuxième lecture et concernant le plastique, la fondation des œuvres sociales des travaux publics, l’institution du Médiateur, l’assistance médicale à la procréation, les produits alimentaires et les produits agricoles et l’heure légale. A cet égard, il a été décidé de soumettre ces textes législatifs aux commissions permanentes compétentes.
Le Bureau a également pris acte des projets et des propositions de loi en cours d’examen et mis l’accent sur la nécessité d’en programmer l’étude par les commissions permanentes.
Le Bureau a, par ailleurs, pris connaissance des documents concernant les relations extérieures et décidé de prendre part à plusieurs congrès au niveau arabe et international.

Médias 
électroniques 


314 journaux électroniques se sont conformés aux dispositions du Code de la presse et de l'édition, a indiqué le ministère de la Culture et de la Communication- Département de la Communication.
Il s'agit de 17 journaux électroniques de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 4 journaux de l'Oriental, 16 de la région Fès-Meknès et de 46 de Rabat-Salé-Kénitra, a précisé le département dans un communiqué.
Il s'agit aussi de 29 journaux électroniques de Marrakech-Safi, selon le communiqué qui fait savoir qu'aucun journal électronique n'a adapté son statut juridique aux dispositions du Code de la presse dans la région du Draâ-Tafilalet.
La même source a relevé l'adaptation par 5 journaux électroniques de leur statut aux dispositions de la loi de la presse à Béni Mellal-Khénifra et de 156 journaux au Grand Casablanca-Settat.
Le nombre de journaux électroniques qui se sont conformés aux dispositions de ce code est de 25 dans la région Souss-Massa, un journal dans la région Guelmim-Oued Noun, 14 à Laâyoune-Sakia El Hamra et un journal au niveau de la région Dakhla-Oued Eddahab.

Lundi 28 Janvier 2019

Lu 892 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com