Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en œuvre du Programme régional d’appui à la décentralisation financière




Mise en œuvre du Programme régional d’appui à la décentralisation financière
Un protocole d’entente relatif à la mise en œuvre du Programme régional d’appui à la décentralisation financière a été signé récemment entre l’Association marocaine des présidents des Conseils communaux (AMPCC) et le Conseil des collectivités territoriales de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), à Marrakech en marge de Africités. 
Paraphé par le président de l’AMPCC, Mohamed Boudra, et le ministre de la Ville de Côte d'Ivoire, François Albert Amichia, maire de Treichville et le président du Conseil des collectivités territoriales de l'UEMOA, ce protocole d’entente réaffirme la volonté des deux parties de développer des liens étroits sur le thème de la décentralisation financière, et plus particulièrement à travers l'appui à la mise en œuvre du Programme régional d’appui à la décentralisation financière, rapporte la MAP.
S’exprimant à cette occasion, le wali, directeur général des collectivités locales, Khalid Safir a indiqué que ce protocole d’entente revêt une importance majeure en matière de renforcement des relations entre le Maroc et les pays appartenant à l'UEMOA. 
Après avoir souligné que les villes sont confrontées à plusieurs défis majeurs dont les plus importants sont démographiques, urbanistiques, écologiques et économiques, il a indiqué que l’histoire de la fiscalité locale au Maroc est longue de plus d’un siècle.
Il a, en outre, indiqué que la DGCL s’engage à accompagner les pays de l’UEMOA, dans la mise en place du programme régional d’appui à la décentralisation financière, qui regroupe des activités de transferts de savoirs et d’expertises entre les collectivités locales concernées, et renforce les capacités institutionnelles et opérationnelles de ses entités locales.
Pour sa part, le président du Conseil des collectivités territoriales de l'UEMOA a souligné la nécessité de l’accompagnement de la décentralisation financière au niveau du continent, vu qu’elle contribue amplement au renforcement des relations entre le Maroc et les pays de l’Union.
De son côté, M. Boudra a souligné que la 8ème édition du Sommet "Africités", constitue un nouveau tournant dans les relations entre le Maroc et l'Afrique, comme en témoigne ce protocole d’entente unissant huit pays.
A cette occasion, un protocole relatif à la mise en œuvre d'un programme de coopération locale transfrontalière a été signé entre tous les pays appartenant à l’UEMOA.

Libé
Lundi 26 Novembre 2018

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021