Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Malgré la grève, le Raja se repositionne : Garrido s’en prend à Erraki et Hafidi




Le Raja est en droit de se targuer de sa bonne opération après sa victoire, mardi au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, sur le DHJ par 3 à 2, et ce pour le compte de la 11ème journée du championnat national de football, Botola Maroc Telecom D1.
Une affiche qui a tenu toutes ses promesses, entamée d’ailleurs pied au plancher par l’équipe jdidie qui a ouvert la marque à la 18ème mn de jeu par l’intermédiaire d’Ayoub Nanah. Mais ce n’était que partie remise, puisque les Verts sont parvenus à recoller au score grâce à Jawad Yamiq (23è mn).
Avant de regagner les vestiaires, le DHJ a repris l’avantage doublant la mise par l’inévitable Hamid Ahdad (42è). Nullement affectés, les Verts n’ont pas manqué d’afficher leur détermination lors de la seconde période, parvenant dans un premier temps à égaliser, profitant d’un but, à l’heure de jeu de l’infortuné Hamami contre son camp, avant que Mohcine Iajour ne loge le cuir au fond des filets à la 66è mn.
Grâce à cette victoire, le Raja, qui compte un match en moins, le derby, remonte à la seconde place avec un total de 18 points, soit quatre longueurs de retard sur le Hassania d’Agadir, qui, lui, a disputé l’ensemble de ses rencontres. Quant au DHJ, il chute à la troisième place avec 17 unités au compteur.
Le fait marquant étant les propos tenus par l’entraîneur du Raja, Juan Carlos Garrido qui, après avoir félicité ses joueurs, s’en est pris au capitaine de l’équipe Issam Erraki, ainsi qu’Abdelilah Hafidi. Le coach espagnol n’arrive pas à comprendre quand Issam Erraki s’est blessé alors qu’il était au repos en raison du mouvement de grève observé depuis un bon bout de temps par les joueurs rajaouis.
Dans un autre registre, Garrido a précisé qu’en dépit de la grave crise que traverse le Raja, il ira jusqu’au bout de son contrat qui expirera en juin 2018.

T.R
Jeudi 14 Décembre 2017

Lu 658 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés