Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool s’offre City




Liverpool a renversé le leader Manchester City (4-3), battu pour la première fois de la saison dans une compétition domestique, dimanche lors de la 23e journée de Premier League.
La série s'arrête donc à 22 matches sans défaite en championnat pour les Citizens de Pep Guardiola, qui restent largement premiers du classement. Ils conservent quinze longueurs d'avance sur leurs dauphins Chelsea (4e), Liverpool (3e) et Manchester United (2e), qui devait affronter le mal classé Stoke hier.
Les "Reds", eux, enchaînent avec un 18e match sans défaite toutes compétitions confondues et une quatrième victoire consécutive en championnat pour remonter au classement.
Battus 5-0 à l'aller en septembre à Manchester, Jürgen Klopp et ses joueurs ont pris leur revanche à Anfield, confirmant au passage que Liverpool est bien l'équipe du moment en Angleterre, même sans Coutinho, récemment transféré au FC Barcelone.
Sans la recrue vedette Van Dijk, blessé, les "Reds" ont tout de même tenu le choc de la meilleure attaque d'Angleterre, grâce à un pressing étouffant.
Parti seul du milieu de terrain, Oxlade-Chamberlain a ouvert la marque à la 9e minute en envoyant un missile à ras de terre depuis l'entrée de la surface.
Mais à force de pousser, les Citizens ont réussi à égaliser, grâce à l'exploit de Sané, qui réussissait à déclencher une frappe du gauche après un dribble dans la surface (40).
A l'heure de jeu, les "Reds" recommençaient à presser. Et ça payait.
Oxlade-Chamberlain lançait Firmino, qui s'imposait physiquement sur Stones. Le Brésilien plaçait ensuite une magnifique pichenette hors de portée d'Ederson (2-1, 60).
Sané trouvait le poteau moins d'une minute plus tard, puis héritait d'un nouveau ballon grâce au pressing de Salah sur Otamendi. Cette fois le Sénégalais ne manquait pas sa chance pour le 3-1 (62).
Incapable de sortir de la nasse rouge, "City" offrait le quatrième but aux "Reds". Sorti loin de ses buts, Ederson relançait dans les pieds de Salah et l'Egyptien ne manquait pas son lob de quarante mètres (4-1, 68).
Manchester City tentait bien un retour grâce à Bernardo Silva (84) et Gündogan (90+1), mais c’était trop tard pour éviter la deuxième défaite de la saison des Citizens, qui avaient été battus par le Shakhtar Donetsk dans un match sans enjeux en Ligue des champions début décembre (2-1).

Mardi 16 Janvier 2018

Lu 373 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés