Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool presque en quarts grâce au triplé de Mané à Porto




Liverpool presque en quarts grâce au triplé de Mané à Porto
Liverpool, porté par son trio d'attaque Mané-Salah-Firmino, a infligé une véritable correction au FC Porto à l'Estadio do Dragao (0-5), mercredi, et pris une sérieuse option sur la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions.
Favoris après être sortis en tête du groupe E, les Anglais ont mis un gros quart d'heure à se mettre en route avant de placer un coup d'accélérateur fatal au FC Porto, marquant deux buts en moins de cinq minutes avant de dérouler en seconde période.
Symbole de ce passage à la vitesse supérieure, le trident offensif Sadio Mané-Mohamed Salah-Roberto Firmino s'est montré particulièrement remuant, mettant au supplice la défense des Dragons à chaque prise de balle.
Le Sénégalais, isolé sur la gauche de la surface portugaise, a d'abord profité d'une frappe déviée de Wijnaldum pour ajuster José Sa, pas exempt de tout reproche, d'un tir du droit terminant sa course au fond des filets (25).
Quelques instants plus tard, l'international égyptien jaillissait sur un ballon repoussé par le poteau à la suite d'une lourde frappe de James Milner pour effacer le gardien portugais et marquer dans la cage vide (29).
Largement supérieurs sur le plan physique, les hommes de Jürgen Klopp faisaient avorter les moindres velléités offensives portugaises, ne laissant qu'une seule brèche avant la mi-temps à Francisco Soares, mais la frappe de l'attaquant brésilien, à l'entrée de la surface, finissait à gauche des buts gardés par Loris Karius (44).
Au retour des vestiaires, les Reds laissaient la possession du ballon à leurs adversaires et plaçaient une contre-attaque éclair conclue par Mané, encore lui, à la suite d'une frappe de Roberto Firmino repoussée par Sa dans les pieds de l'ancien joueur de Southampton (53).
Solidaires en défense où leur nouvelle recrue, le Néerlandais Virgil van Dijk -acheté cet hiver à Southampton pour 84 millions d'euros- a réalisé un match parfait, les Reds ne laissaient qu'en de très rares occasions l'équipe entraînée par Sergio Conceicao pénétrer dans leur surface.
Face à un FC Porto inoffensif, c'était au tour de Roberto Firmino d'enfoncer un peu plus le clou en reprenant un excellent centre en retrait de Milner pour inscrire son septième but dans cette édition de la C1, l'attaquant auriverde reprenant au passage la deuxième place au classement des buteurs (69).
Histoire de finir en beauté, l'intenable Sadio Mané s'offrait un triplé et parachevait ainsi la 'manita' des Reds d'une frappe lointaine et puissante ne laissant aucune chance à José Sa (85).
Liverpool n'a jamais perdu face au FC Porto en cinq confrontations, les Reds affichant un bilan de trois victoires et deux matchs nuls au cours de leurs précédents affrontements avec les actuels leaders du championnat portugais.

Vendredi 16 Février 2018

Lu 441 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés