Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les potentialités agricoles de la région Fès-Meknès mises en valeur au SIAM




La région dispose de nombreux indicateurs qui renforcent sa vocation agricole

Les potentialités agricoles des diverses provinces de la région Fès-Meknès sont mises en valeur au Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM), organisé du 18 au 23 avril à Meknès, sous la thématique "Agrobusiness et chaînes de valeur agricole durables".
Les produits locaux aussi bien riches que variés exposés à cette plate-forme continentale concernent divers produits tels les olives, les figues, les amandes, le miel et d'autres produits fruitiers, outre la mise en avant de la plateforme logistique et commerciale destinée à la commercialisation des produits de terroir et la production des produits d’origine animale de Meknès.
La région, qui regroupe les préfectures de Fès et Meknès, et les provinces de Taounate, Taza, Boulemane, El Hajeb, Ifrane et Moulay Yacoub, s’étend sur superficie de 40.075 km2, soit 5,7% de la superficie globale du Royaume et dispose de nombreux indicateurs qui renforcent sa vocation agricole et la qualifié à s’ériger en pôle prometteur en agro-industrie, souligne la MAP.
La superficie cultivée de la région s’élève à 340.826 ha dont 13,7% irrigués et regorge de potentialités agricoles énormes et d’opportunités d’investissements prometteuses.
Dotée de ressources hydriques importantes aussi bien souterraines que terrestres, des terres utiles et fertiles à l’agriculture, ainsi que des potentialités naturelles et forestières dédiées au pâturage, la région Fès-Meknès recèle de nombreuses chaînes agricoles dont les céréales, les olives, les rosacées, l’élevage et les oignons.
La position stratégique et géographique de la région en tant que carrefour important pour le trafic entre les diverses villes du Royaume, son attractivité pour les investissements agricoles particulièrement en agro-industrie et la tenue du SIAM ainsi que l’implantation des structures de recherches agronomiques, sont aussi des facteurs indéniables à même de consolider la promotion de la région et de renforcer sa compétitivité économique.
Les projets intégrés initiés dans le cadre du Plan Maroc Vert prévoient en outre des résultats positifs au niveau de la région Fès-Meknès à l’horizon 2020. Ainsi, la superficie oléicole devrait atteindre les 361.900 ha, celle des arbres fruitiers 115.800 ha, les cultures oléicoles 23.000 ha et la production de la viande rouge devrait passer de 91.000 à 302.000 tonnes, outre l’augmentation de la production du miel pour atteindre les 474 tonnes.
Lancé au printemps 2006, le SIAM s’est positionné au fil des années comme la vitrine du secteur agricole et de ses avancées tout en étant une extraordinaire plateforme de rencontres et d’affaires pour les opérateurs du monde entier.
Cette manifestation, qui en est à sa 12ème édition, est jalonnée de records relatifs à plusieurs aspects, notamment le nombre de visiteurs, d’exposants, de pays participants, de conférences thématiques, ainsi que d’acteurs de la société civile
Pour cette année, le SIAM a choisi l’Italie comme invitée d’honneur. Troisième pays agricole de l’Union européenne (UE) et champion mondial de l’agriculture biologique, l’Italie est aujourd’hui l’un des pays leaders mondiaux de l’agriculture bio avec le plus fort taux d’exploitations agricoles biologiques en Europe.



Libé
Lundi 24 Avril 2017

Lu 2159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.