Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les jeunes Marocains du monde, objet d' un appel d'offres




Un appel à projets au profit des associations marocaines à l’étranger, œuvrant en faveur des jeunes Marocains ou d’origine marocaine au titre de l’année 2020 a été lancé le 11 septembre, a annoncé dimanche le ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargé des Marocains résidant à l’étranger. Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des Hautes orientations Royales visant la consécration d’une politique renouvelée pour accompagner les préoccupations des Marocains résidant à l’étranger, fait partie de l’accompagnement et de l’appui aux projets menés par les associations œuvrant en faveur des Marocains résidant à l’étranger, a précisé le ministère dans un communiqué. Il s’agit ainsi de soutenir la société civile à l’étranger pour renforcer la diplomatie culturelle au niveau des pays d’accueil à travers un tissu associatif homogène et qui renforce la présence de ces MRE notamment dans le contexte de la crise sanitaire que traverse actuellement le monde en raison de la pandémie du coronavirus et de ses répercussions sociales et économiques. Le programme d’appui aux projets des associations œuvrant en faveur des MRE est un dispositif d’accompagnement et de cofinancement des actions portées par le tissu associatif au profit de la communauté marocaine à l’étranger. Il vise les actions ayant pour objectif le renforcement de l’attachement des MRE avec leur mère patrie. Le dépôt des candidatures par les associations marocaines à l’étranger, œuvrant en faveur des jeunes Marocains ou d’origine marocaine devra se poursuivre jusqu'au 11 novembre prochain, précise le communiqué. Les projets ou actions éligibles au cofinancement du ministère portent sur l’accompagnement de certaines catégories en situations difficiles telles que les détenus et les femmes, la promotion de la situation de la femme marocaine qui réside à l’étranger, notamment les nouvelles générations, la promotion de la culture marocaine adressée aux jeunes dans les pays d'accueil et du vivre ensemble, la mobilisation des compétences marocaines et le soutien scolaire des enfants des Marocains résidant à l’étranger qui se trouvent en difficulté scolaire. Afin d’orienter et de cadrer le partenariat entre le ministère et ces associations œuvrant en faveur des MRE, un cahier des charges a été adopté pour clarifier les différents éléments de ce partenariat, à savoir les références législatives, ses objectifs, les populations cibles, le cofinancement du partenariat, les modalités d’exécution, les engagements des parties et le mode de suivi et d’évaluation, conclut le communiqué.

Libé
Lundi 14 Septembre 2020

Lu 218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Aziz Rabbah testé positif au coronavirus