Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les actions de la présidence marocaine du CTS de l'Union africaine au centre d'un entretien entre Rkia Derham et le Commissaire au commerce et à l'industrie de l'UA




Les actions de la présidence marocaine du Comité technique spécial chargé du commerce, de l’industrie et des ressources minières de l’Union africaine, ont été au centre d’un entretien, samedi à Addis-Abeba, entre la secrétaire d'Etat auprès du ministre du Commerce et de l'Industrie, chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham et le Commissaire au commerce et à l'industrie de l'UA, Albert M. Muchanga.
Lors de cet entretien, Rkia Derham qui préside le CTS chargé du Commerce, de l’Industrie et des Ressources minières de l’UA et le Commissaire de l’Union africaine se sont mis d’accord sur une feuille de route pour la mise en œuvre des différentes actions qui seront entreprises par le CTS.
Rkia Derham, a également évoqué avec  Albert M. Muchanga la coopération entre le Commissariat au commerce et à l'industrie de l’UA et le Maroc notamment dans les domaines de l’industrie et des mines.
Le Maroc, rappelle-t-on, a été élu, vendredi à la présidence du Comité technique spécial chargé du Commerce, de l’Industrie et des Ressources minières de l’Union africaine pour un mandat de deux ans.
Les ministres du Commerce, de l’Industrie et des Ressources minières ont poursuivi samedi les travaux de la 2ème réunion ordinaire du CTS, placée sous le thème «Entrée en vigueur de l’accord portant création de la ZLECAF et sa mise œuvre».
La deuxième journée de cette réunion ministérielle a été consacrée à l’examen de la Déclaration et du rapport ministériel de cette session ordinaire du CTS.
Vendredi, Rkia Derham avait indiqué que la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) permettra au continent de créer «ses propres géants mondiaux» dans différents secteurs économiques.
Rkia Derham qui intervenait lors d’un panel a souligné la nécessité de l’adhésion de tous les pays à la ZLEC, tout en plaidant pour l’élimination de tous les obstacles à la croissance et à la compétitivité et la promotion du «Made In Africa», à travers la définition des règles d’origine simples et applicables.
L'Afrique évolue rapidement grâce à l'émergence d'économies intégrées et d’entreprises africaines qui occupent de plus en plus de places sur la scène mondiale, a-t-elle relevé, notant que l’accord sur le commerce et le développement ouvre des possibilités importantes pour le développement des entreprises et la promotion du commerce en Afrique.
La secrétaire d’Etat a évoqué, d’autre part, le rôle important des autorités gouvernementales pour faciliter la mise en œuvre de la ZLEC, à travers notamment l’adoption de textes juridiques d'application, l’encouragement de la sous-traitance intra-africaine de biens et de services et l’organisation de rencontres et forums dédiés.
"Notre objectif ultime est d’améliorer les complémentarités des chaînes de valeur et de stimuler le commerce intra-africain de biens et de services avec une plus grande valeur ajoutée vers les marchés internationaux", a ajouté Rkia Derham.

​Déclaration finale


Les ministres du Commerce, de l’Industrie et des Ressources minières des pays membres de l’Union africaine, ont réaffirmé, samedi à Addis-Abeba, l’engagement des pays membres à l’achèvement de toutes les phases en suspens des négociations sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).
Dans la Déclaration finale adoptée samedi par la 2ème session ordinaire du Comité technique spécialisé du commerce, de l’industrie et des ressources minières placée sous le thème «Entrée en vigueur de l’accord portant création de la ZLECAF et sa mise œuvre» et qui a été présidée par la secrétaire d'Etat auprès du ministre du Commerce et de l'Industrie, chargée du commerce extérieur Rkia Derham, les ministres ont également réaffirmé leur engagement à l’amélioration et à la diversification des capacités productives des économies africaines.
Ils ont plaidé dans ce sens pour une valeur ajoutée accrue et la transformation des matières premières, ainsi que pour le développement d’un secteur des services concurrentiel, afin d’améliorer la position concurrentielle de l’Afrique dans l’économie mondiale.
Les ministres ont adopté la stratégie de l’UA pour le développement des PME en Afrique, étant donné le potentiel élevé de leur croissance rapide dans le continent et leur énorme capacité de création d’emplois pour les femmes et les jeunes, ainsi que la réduction de l’immigration clandestine et l’éradication de la pauvreté.
Cette 2ème session du CTS a en outre approuvé la stratégie des systèmes d’information géologique et minérale, le cadre de gouvernance pour les ressources minières en Afrique et le pacte sur la vision minière pour le secteur privé dans le continent.
Les ministres qui ont réitéré leur engagement à promouvoir l’accroissement de la valeur ajoutée des produits de base par le développement des chaînes de valeur minières, agroalimentaires et agro-industrielles, ont appelé la Commission de l’UA à finaliser les travaux sur la stratégie de l’Union pour les produits de base et de la présenter lors de la prochaine réunion du CTS.
Ils ont, d’autre part, souligné la nécessité de poursuivre la coopération entre le CTS du commerce, de l’industrie et des ressources minières, l’Afreximbank et les autres partenaires financiers en vue du financement du programme commercial et industriel de l’UA.

Libé
Lundi 14 Janvier 2019

Lu 828 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com