Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

‘‘Le sport pour tous’’ : Un vecteur d’éducation, de santé et de développement




Les travaux de la deuxième édition de la session de formation internationale sur ‘’le Sport pour tous’’ a pris fin, lundi, au stade El Bachir, à Mohammedia. Initiée sous le thème ‘’Le Sport pour tous, un vecteur d’éducation, de santé et de développement’’, par l’Association ‘’Femmes, réalisations et valeurs’’, cette édition, de quatre jours, a connu la participation de 79 jeunes, dont 24 Marocains, autant de Tunisiens, 27 Jordaniens et 4 Danois.
Cette session de formation, la deuxième du genre après celle organisée l’année écoulée à Hamamat, en Tunisie, s’inscrit dans le cadre d’un partenariat maroco-jordano-tunisien et la Fondation danoise ‘’Cross Culture’’ et vise la promotion des sports auprès du grand public, l’élargissement de la base des pratiquants et l’organisation de colloques et sessions de formation.
S’exprimant à cette occasion, l'ancienne star de l'athlétisme marocain, Nezha Bidouane. présidente de l’association ‘’Femmes, réalisations et valeurs’’, a souligné que cette session reflète l’expérience marocaine en matière d’organisation de la caravane nationale de sport pour tous, rappelant que cette manifestation a offert aux délégations jordanienne, tunisienne et danoise l'occasion de savoir davantage sur les lieux et la stratégie suivie dans l'organisation de la caravane nationale.
Mme Bidouane a fait observer que l’idée d’organiser la caravane nationale du ''sport pour tous'', devenue un modèle pour de nombreux pays africains et arabes, est inspirée des Hautes directives de SM le Roi Mohammed VI, contenues dans le message Royal adressé aux participants aux Assises nationales du sport, tenues les 24 et 25 octobre 2008 à Skhirat, insistant sur le fait que le sport est un droit fondamental des citoyens ainsi que sur la nécessité d’en faire bénéficier toutes les catégorie sociales.
Pour sa part, Anders Levensin, président fondateur de la Fondation danoise ‘’Cross culture’’, qui considère le sport comme moyen d’intégration et de divertissement pour les jeunes, a déclaré que l’organisation de ce genre de manifestation a pour objectif de diffuser la pratique du sport, notamment parmi les jeunes, afin de promouvoir les valeurs de paix et de tolérance dans le monde.
Le projet Fondation ‘’Cross culture’’ rassemble des jeunes des différents continents, a-t-il fait observer, ajoutant que cette rencontre au Maroc devait leur profiter pour savoir davantage à propos de l’organisation de la caravane nationale du sport pour tous. Il s’est, par ailleurs, félicité du professionnalisme et du savoir-faire des cadres marocains.
De son côté, le coordonnateur du projet ‘’Cross culture’’ à Amman, Issam Mohamed Sadeq, a salué l’expérience marocaine réussie dans ce domaine, ce qui a permis de diffuser la pratique du sport au sein de la société marocaine.
Il s’est réjoui de la nouvelle politique adoptée vis-à-vis des enfants visant à les rapprocher et à leur faire aimer les sports ainsi que de la manière dont on communique afin de transmettre les valeurs de paix et humaines du sport aux foyers marocains.
C’est une action louable de la part de la Fédération Royale marocaine du sport pour tous, a-t-il ajouté, estimant que ce projet, qui a eu un grand succès, est similaire à celui en cours dans 21 pays dans le monde.
Des encadrants du Danemark, de Jordanie et de Tunisie avaient accompagné la caravane nationale du sport pour tous, organisée du 25 au 27 janvier 2018 dans les provinces de Assa-Zag, Tata, Guelemim et Sidi Ifni. Ils avaient ainsi contribué à l’animation des différents ateliers aux côtés d'encadrants marocains.
La délégation tunisienne comprend le directeur des structures sportives, le président de la Fédération tunisienne et vice-président de l’Union internationale du sport pour tous, Jalal Ben Takia et le directeur technique, Marwan Chaib, ainsi que 24 jeunes des deux sexes.
D’autre part, les 24 jeunes Marocains participant à cette session représentent différentes régions visitées par la caravane nationale notamment dans les provinces du Sud du Royaume (Mhamid el Ghizlane, Tagounit, Tamgrout, Foum el Hisn, Assa, Guelemim, Laâyoune et Rissani).
Le programme de cette deuxième édition, animée par 14 encadrants, hommes et femmes, a porté sur un volet théorique et un autre pratique sur le sport pour tous ainsi que sur des activités au profit des écoliers au stade Al Bachir et sur la plage de Mohammedia.

Jeudi 14 Février 2019

Lu 1162 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com