Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le projet personnel de l’élève au cœur du Forum de l’information à Essaouira




Le projet personnel de l’élève au cœur du Forum de l’information à Essaouira
Et de treize pour le Forum de l’information et de l’aide à l’orientation organisé par la direction provinciale du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à Essaouira les 3 et 4 mars courant dans la salle couverte Al Massira sous le thème « L’accès au droit à l’aide à l’orientation est un levier pour le projet personnel de l’élève ».
Trente-six établissements d’enseignement supérieur et de formation professionnelle ont pris part cette année à ce forum qui a connu une grande affluence des élèves de la deuxième année baccalauréat issus des dix lycées de la province. L’Université Cadi Ayyad représentée par douze facultés et instituts, la direction provinciale de la sûreté nationale, l’OFPPT, l’Institut supérieur des professions de l’infirmerie et des techniques de santé, l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine, l’Institut supérieur de l’art dramatique et de l’animation culturelle, Dar Al Hadith Al Hassania, le département de la langue amazighe à l’Université Ibnou Zohr d’Agadir, entre autres, ont tous été à l’heure de ce forum qui n’a pas laissé indifférents les élèves de la première année Bac ainsi que ceux du tronc commun venus en masse découvrir les offres de formation et d’intégration professionnelle au-delà du Bac.
D’après les organisateurs du forum, le slogan choisi met en relief le droit de l’élève à l’aide à l’orientation tout en le liant au processus d’élaboration et de consolidation de son projet personnel constituant désormais le fil de pertinence de toutes les interventions dans le domaine de l’information et de l’aide à l’orientation.
En parallèle au salon des instituts de formation et d’enseignement supérieur, six rencontres ont été organisées en faveur des élèves et de leurs parents et tuteurs. Mohammed Nabigh, chef du Centre régional d’orientation scolaire et professionnelle, a communiqué avec les élèves et les membres des APTE d’Essaouira autour du projet «Instauration d’un système efficient, précoce et actif d’orientation scolaire, professionnelle et universitaire ». Samir Meziane, inspecteur en orientation, a, de son côté, opté pour une communication interactive avec les élèves autour du thème «Processus du choix et de prise de décision après le Bac».
Les offres de formation des différents instituts supérieurs ont fait l’objet de quatre séances de communication : « Les offres de formation de l’Université Cadi Ayyad » animée par Leila Abghach chargée du service d’orientation « L’offre de formation de l’OFPPT » modérée par Salim Regragui directeur pédagogique de l’Institut spécialisé des sciences appliquées, « Offre de formation du département de la langue amazighe et perspectives d’intégration professionnelle » animée par Hicham Hassoun, « Communication autour de l’offre de formation de l’Institut supérieur de l’art dramatique et de l’animation culturelle » modérée par Imane Rachdi.
Le forum, organisé avec le soutien des  conseils provincial et municipal d’Essaouira, fait suite aux activités qu’ont connues les collèges et lycées d’Essaouira les 5, 6 et 7  février 2020 à l’occasion de la première édition des journées de communication autour du «Droit à l’aide à l’orientation », initiée par la direction provinciale au profit de 30 mille élèves.

Divers

Drogue

Les éléments de la police judiciaire de Tanger, en coordination avec leurs homologues de Tétouan, sont parvenus, dimanche après-midi, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à mettre en échec une tentative de trafic international de drogue à partir du port de pêche maritime de la ville du Détroit.
Lors de cette opération, deux voitures utilitaires ont été saisies, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le premier véhicule transportait 69 kg de chira, alors que le deuxième contenait 65,5 kg de la même drogue. Ces quantités ont été destinées à être chargées dans un bateau de pêche utilisé dans les opérations de trafic international de drogue. La même source ajoute que les enquêtes ont permis l’arrestation d’un individu dans la région de Fnideq aux environs de Tétouan, relevant que cette personne est soupçonnée d’être directement impliquée dans l’organisation de cette activité criminelle.
Les enquêtes et les investigations se poursuivent pour interpeller les complices qui ont tous été identifiés, selon le communiqué, qui indique aussi que le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les éventuelles ramifications de cette activité criminelle aux niveaux local et international.

Arrestation    

La police judiciaire de Salé a arrêté, dans la nuit de samedi à dimanche, deux individus âgés de 24 et 32 ans, pour leur implication présumée dans une affaire d'homicide volontaire avec mutilation du corps de la victime. Au début de cette semaine, les services de sûreté de Salé ont fait le constat préliminaire de la partie supérieure du corps de la victime (une femme) retrouvé emballé dans une couverture en plastique à proximité de la muraille historique près de la zone "Laqouass" sur la route de Kénitra, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les recherches et les investigations intenses menées par la police judiciaire ont permis d’identifier le mis en cause qui s’est débarrassé du corps en le transportant en dehors du lieu du crime, précise la source, ajoutant que cet individu a été arrêté samedi soir, avant d’appréhender l’accusé principal dimanche matin et d’identifier le lieu du crime: un bâtiment délaissé situé à proximité du lieu où a été retrouvée la partie supérieure du corps de la victime.
Les deux prévenus, aux multiples antécédents judiciaires pour des crimes violents et vols, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider toutes les circonstances de cette affaire, selon la DGSN.
Le communiqué indique aussi que les recherches et les expertises techniques se poursuivent pour retrouver les autres parties du corps de la victime ainsi que sa relation avec les deux suspects, notant qu’il s’agirait d'un crime passionnel.

Abdelali Khallad
Mardi 10 Mars 2020

Lu 953 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Novembre 2020 - 17:03 Le collectif Parité maintenant monte au créneau