Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le produit intérieur brut devrait s’accroître de 3,2% en 2024

Le redressement de l’économie aurait été modéré l’année écoulée, selon le HCP


Alain Bouithy
Dimanche 14 Janvier 2024

Le produit intérieur brut devrait s’accroître de 3,2% en 2024
Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de rendre public son Budget économique prévisionnel 2024 qui présente une révision du budget économique exploratoire publié au mois de juillet 2023. Ainsi, selon les prévisions contenues dans ce document, «le produit intérieur brut devrait s’accroître de 3,2% en 2024 par rapport à 2,9% estimé pour 2023 ».

Le PIB nominal devrait de son côté s’accroître de 6% en 2024, portant l’inflation, mesurée par l’indice implicite du PIB, à 2,8% en 2024 après avoir enregistré 4,5% en 2023 et 3,1% en 2022, révèle-t-il aussi.

Les projections du Haut-commissariat prennent en considération les dispositions annoncées dans la loi de Finances 2024,souligne l’institution publique notant que « cette année devrait se caractériser par la mise en œuvre d’une panoplie de mesures en vue d’atténuer les effets liés aux conséquences socioéconomiques de l’inflation, de la sécheresse et du séisme d’Al Haouz ».

Dans ce cadre, comme elle l’explique, plusieurs grands chantiers seraient déployés, notamment à travers la mise en œuvre des programmes de reconstruction et de mise à niveau des zones sinistrées, des aides sociales directes et d’aide au logement.

Le document souligne en outre que toutes ces prévisions se basent également sur l’hypothèse d’une reprise de la demande étrangère dans un contexte d’atténuation progressive des tensions inflationnistes au niveau international.

Par ailleurs, poursuit la même source,« ces perspectives supposent la réalisation d’une production céréalière au-dessous de la moyenne durant la campagne 2023/2024 compte tenu du niveau des précipitations et leur répartition spatiotemporelle à fin décembre 2023 ».

Ainsi, le HCP révèle que les activités agricoles devraient enregistrer une hausse de 2,5% en 2024 contribuant à la croissance du PIB de 0,3 point ; tandis que le secteur primaire devrait dégager une valeur ajoutée en amélioration de 2,7% au lieu d’une hausse de 6,7% estimée pour 2023 dans le cas d’une amélioration des activités de la pêche maritime.

Après 2,7% en 2023, les activités non agricoles devraient enregistrer un taux de croissance de près de 3,2% en 2024 sous l’effet de la poursuite de la bonne tenue du secteur tertiaire et de la reprise du secteur secondaire. La valeur ajoutée secondaire devrait s’améliorer de 2,8% en 2024 après un recul de 0,4% en 2023.

Soutenue par la consolidation des demandes extérieure et intérieure, elle devrait bénéficier de l’impact positif du redressement prévu du secteur du BTP, des activités minières et des industries de transformation, souligne le HCP.

Tiré principalement par la reprise prévue des industries chimiques et par la poursuite de la performance de l’industrie automobile, les activités industrielles devraient pour leur part afficher un accroissement de 2,7% en 2024 au lieu de 0,6% en 2023.

Le secteur minier devrait connaître une hausse de 3,9% en 2024 au lieu d’une baisse de 4,2% en 2023 et de 9,4% en 2022, tandis que le secteur du BTP devrait connaître une reprise de son activité en 2024, bénéficiant à la fois de la hausse des investissements publics en matière d’infrastructure, et du lancement du programme d’aide au logement.

Tirées principalement par la reprise de la demande intérieure stimulée par les programmes du soutien public, « les activités tertiaires devraient conserver leur soutien à la croissance économique globale, affichant une progression de 3,4% en 2024 après 4% une année plus tôt ».

Pour le Haut-commissariat, tout indique que cette évolution devrait tirer profit de la bonne performance de l’activité touristique et du transport ainsi que de l’amélioration des activités financières et immobilières.

Alain Bouithy


Lu 1024 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p