Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ministre sierra-léonais des AE loue le sérieux et la crédibilité du Plan d’autonomie au Sahara

La troisième session de la commission mixte prévue l'an prochain




Le ministre sierra-leonais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Alie Kabba, a loué, mercredi à Rabat, «le sérieux et la crédibilité» de l'initiative marocaine d'autonomie comme base de règlement au différend du Sahara.
Dans un communiqué conjoint publié à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, il a salué les efforts du Maroc en vue de parvenir à une solution politique négociée au différend régional sur la question du Sahara.
Le ministre sierra-léonais a également exprimé le soutien ferme de la République du Sierra Leone au rôle de l'Organisation des Nations unies comme cadre exclusif du processus devant mener à un règlement définitif de cette question, selon le communiqué.
A signaler, dans ce même sens, que le Maroc et la Sierra Leone ont décidé de tenir la troisième session de leur commission mixte de coopération dès l'année prochaine.
« Nous avons décidé de tenir la commission mixte dès l’année prochaine. La dernière session remonte à 2008 et il est donc temps que cette structure de pilotage des relations bilatérales se réunisse rapidement», a affirmé, mercredi à Rabat, Nasser Bourita lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec son homologue sierra-léonais.
Il a, par ailleurs, souligné que le Maroc et la Sierra Leone vont coordonner leurs positions dans les différentes instances régionales et internationales. «Les deux pays sont membres du conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et nous coordonnons nos positions d’abord par rapport au fonctionnement et à la réforme de cette institution, mais également vis-à-vis des différentes questions inscrites à l’ordre du jour de ce conseil», a-t-il expliqué.
Il a en outre fait remarquer que «depuis que la République de Sierra Leone a rompu ses relations avec la RASD en 2003, les relations Maroc-Sierra Leone ont connu une évolution très importante marquée par le sceau de la solidarité ».

Vendredi 21 Septembre 2018

Lu 593 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés