Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real accroché à domicile avant sa demi-finale européenne




Le Real accroché à domicile avant sa demi-finale européenne
Il ne fallait pas avoir la tête ailleurs cette semaine en Championnat d'Espagne. Le Real Madrid a arraché le nul à domicile mercredi (1-1) face à l'Athletic Bilbao pour la 33e journée de Liga, qui a vu déjouer toutes les équipes qui pensaient à une coupe.
Mardi, le Celta Vigo avait réussi à tenir en échec le FC Barcelone, qui jouera samedi la finale de la Coupe du roi face au FC Séville, tandis que les Sévillans ont fait match nul le même soir face aux relégables du Deportivo La Corogne.
Mercredi, une semaine jour pour jour avant la demi-finale aller de la Ligue des champions face au Bayern Munich, les Madrilènes, troisièmes à quinze points du leader barcelonais en championnat, avaient certainement la tête à l'Europe.
Pourtant, contrairement au Barça, Zinédine Zidane n'a pas procédé à un remaniement de son effectif pour cette journée de Liga, avec un onze proche de l'équipe-type, comme pour peaufiner les automatismes en vue de la coupe aux grandes oreilles.
C'est Cristiano Ronaldo, aligné en attaque avec Karim Benzema, qui a d'ailleurs créé le danger en premier, avec une tête puissante qui s'est écrasée sur la transversale de Bilbao (9e).
Mais les visiteurs se sont montrés très réalistes et Inaki Williams, bien lancé dans le dos de la défense, a battu Keylor Navas d'un ballon parfaitement piqué (14e, 0-1).
Madrid a ensuite longtemps poussé pour revenir au score et failli se faire surprendre par Bilbao, qui a raté la balle de break avec une énorme occasion conclue par une frappe sur la transversale (64). Après les entrées en jeu de Gareth Bale et Isco à la 69e minute, la pression des Merengue a fini par payer avec l'inévitable Ronaldo qui a dévié au fond des filets une frappe de Modric (87e, 1-1).
Valence, 4e à trois points du Real et qui n'avait lui aucune autre échéance en tête, n'en a pas profité, battu 2-1 sur sa pelouse par Getafe, provisoirement 8e.
Le Français Loïc Rémy a inscrit un doublé dans ce match, d'abord en réalisant un excellent enchaînement contrôle-frappe du plat du pied droit à l'entrée de la surface (0-1, 16e), puis grâce à un deuxième plat du pied des 16,50 m (0-2, 49e).
Eibar (11e, 43 pts) est par ailleurs allé s'imposer sur la pelouse de l'Espanyol Barcelone (16e, 36 pts), grâce à une réalisation de Lomban (1-0, 32e), qui laisse les Barcelonais sous la menace du premier relégable.
Jeudi, l'Atletico Madrid (2e, 71 pts), focalisé lui sur sa demi-finale à venir en Europa League face à Arsenal, devait se déplacer chez la Real Sociedad (12e, 40 pts).

Vendredi 20 Avril 2018

Lu 153 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés