LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le PSG s'envole vers le titre dans l'indifférence

Lundi 15 Mai 2023

Le Paris Saint-Germain est désormais à quatre points de son 11e titre de champion de France, après avoir sèchement battu (5-0) et envoyé samedi Ajaccio en Ligue 2, dans un Parc des Princes vidé de ses ultras mais qui a sifflé Messi, notamment en début de match. 
Malgré la victoire nette et sans bavure et un titre record à portée de mains, l'ambiance était sans ferveur au Parc des Princes et dans la tribune Auteuil, désertés par les ultras en grève et en conflit avec la direction du club.


Certains supporters se sont toutefois fait entendre tout au long du match pour siffler Leo Messi, de retour d’une suspension à cause de son voyage en Arabie Saoudite non validé par le club. 
Après en avoir déjà reçus au moment de l'annonce de la composition de l'équipe, l'Argentin, assez discret dans le jeu, était visé par un concert de sifflets lorsqu'il touchait chaque ballon et sur ses coups de pied arrêtés. Une grande partie du Parc des Princes a aussi répondu par des applaudissements. "Alors il y a des sifflets mais très rapidement une grande partie du stade a fait en sorte de couvrir les sifflets pour encourager Leo.

Il est resté concentré avec l'envie d'animer le jeu et de créer des situations", a commenté le coach parisien en conférence de presse. 
Les supporters ont pourtant pu assister à une pluie de buts des Parisiens, devenue rare, face à des Corses inexistants, dépassés et désormais relégués après un an en Ligue 1. 
Le festival a commencé par une percée dans la surface de Fabian Ruiz, très en jambes, qui a marqué de près de l'extérieur du gauche (21e).


Le pied sur le ballon, les Parisiens ont fait le break grâce à Achraf Hakimi, en dedans depuis plusieurs rencontres mais qui a retrouvé ses jambes samedi. Le Marocain a récupéré le ballon et conclu facilement après une belle parade de Sollacaro sur une frappe de Mbappé (33e).
 La domination dans le jeu et au score n'ont pas empêché les hommes de Christophe Galtier de continuer de dérouler en seconde période.

Alors que les Parisiens sont habitués à jouer par intermittence ou à ronronner trop souvent, ils ont continué de presser au retour des vestiaires, devant Nasser Al-Khelaïfi, présent dans les tribunes. "Sur un plan offensif, c'était assez intéressant, les joueurs ont pris du plaisir à jouer ensemble et à faire plaisir à nos supporters", a d'ailleurs réagi l'entraîneur parisien.

Sur un cafouillage dans la défense ajaccienne, Kylian Mbappé a triplé la mise, grâce à une frappe à ras de terre, qui est passée sous les gants du gardien corse (47e).
 L'attaquant français, de nouveau en tête des meilleurs buteurs de L1 avec 26 buts devant le Lyonnais Alexandre Lacazette (24 buts) a continué le festival: sur une ouverture de Sergio Ramos, le ballon est revenu sur Mbappé qui l'a repris de volée.

Le N.7 a inscrit au moins un but lors des cinq derniers matches du PSG (Lens, Angers, Lorient, Troyes et Ajaccio).
 Le capitaine Marquinhos a terminé le travail à l'issue d'une action où Mbappé a tenté un coup du foulard. Le centre du Brésilien a été contré par Youssouf, avant de finir dans le but corse (73e).


La fin de match a été ternie par un léger moment de tension entre Achraf Hakimi et Thomas Mangani, qui se sont bousculés violemment et ont pris chacun un carton rouge. 
Grâce à cette victoire et avec six points d'avance devant le dauphin Lens, le PSG peut désormais être champion de France à Auxerre, et achever sur une bonne note cette saison interminable et gâchée par des résultats décevants, un jeu sans éclat et des affaires extra-sportives à répétition.


Libé

Lu 223 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter