Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc signe la Convention révisée sur la reconnaissance des diplômes de l’ enseignement supérieur dans les Etats arabes


Libé
Mercredi 2 Février 2022

Le Maroc signe la Convention révisée sur la reconnaissance des diplômes de l’ enseignement supérieur dans les Etats arabes
Le Maroc a paraphé, mercredi au siège de l’Unesco à Paris, la Convention révisée sur la reconnaissance des études, des diplômes et des grades de l’enseignement supérieur dans les Etats arabes", adoptée plus tôt dans la journée. La convention a été signée par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, en présence notamment de l'ambassadeur-représentant du Royaume du Maroc auprès de l’Unesco, Samir Addahre. Le Royaume a co-présidé avec l’Egypte, mardi et mercredi, "la Conférence internationale des Etats pour l’adoption de cette convention. Outre le Maroc, les représentants de six autres Etats sur 19 ont signé la convention, en l’occurrence la Mauritanie, l’Egypte, le Yémen, le Liban, Oman et le Qatar. Les autres pays le feront postérieurement. En vertu de cette convention, les Etats parties déclarent "leur ferme résolution de coopérer étroitement afin d’encourager, dans l’intérêt de tous les Etats parties, l’utilisation la plus large et la plus efficace des ressources humaines disponibles dans les domaines de la formation et de la recherche pour aider à accélérer le développement des Etats parties, de promouvoir la coopération régionale et internationale aux fins de la reconnaissance des études et certificats universitaires de faciliter les échanges universitaires et professionnels et d’assurer la plus large mobilité possible des membres du personnel enseignant, des étudiants et des chercheurs dans la région". Ils s’engagent également à "faciliter la reconnaissance des études, certificats et grades délivrés par les autres Etats parties afin de permettre aux étudiants d’entreprendre ou de poursuivre des études supérieures, à améliorer et développer constamment les programmes d’études et les méthodes de planification de l’éducation dans les Etats parties, en tenant compte de la spécificité et de l’identité arabes et des impératifs du développement économique, social et culturel et, afin de mettre un terme à l’exode des talents hors des Etats arabes, s’efforcer d’offrir aux professeurs et chercheurs un environnement de travail stimulant, dans lequel la liberté de l’enseignement et l’indépendance des établissements d’enseignement supérieur sont respectées". Les Etats signataires de cette convention, fruit d’un processus de trois ans de discussions, prennent également l’engagement de promouvoir par divers moyens la confiance dans la qualité et l’intégrité des titres, notamment en encourageant la créativité dans l’enseignement supérieur, de promouvoir la confiance dans les mesures intégrées conçues pour définir, reconnaître et assurer la qualité des titres et renforcer les capacités afin de faciliter la mobilité entre les Etats parties et entre les régions et d’encourager la production d’informations pertinentes, accessibles, actualisées, transparentes et fiables et le partage de ces informations entre les organismes, parties et régions concernés, ainsi que d’améliorer la qualité de l’enseignement supérieur, promouvoir la crédibilité des certificats de l’enseignement supérieur dans les Etats parties, accroître la compétitivité de l’enseignement supérieur aux niveaux régional et international et encourager la création d’un organisme de contrôle de la qualité afin de faciliter le processus d’accréditation". Les dispositions de la présente Convention s’appliquent aux études poursuivies et aux certificats et grades obtenus dans tout établissement d’enseignement supérieur relevant d’un établissement soumis à l’autorité d’un Etat partie et situé hors de son territoire, dans les limites autorisées par les dispositions en vigueur dans chaque Etat partie.


Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p