Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc préside le prochain Forum de la coopération financière des CRF francophones


Libé
Jeudi 11 Novembre 2021

Le Maroc préside le prochain Forum de la coopération financière des CRF francophones
Le Maroc, représenté par l'Autorité nationale du renseignement financier (ANRF), assurera la présidence de la prochaine édition du Forum de la coopération financière des Cellules de renseignements financiers (CRF) francophones.

Lors de la séance de clôture du Forum de la coopération financière des CRF francophones, tenu à Monaco du 3 au 5 novembre 2021, il a été décidé à l’unanimité de confier la présidence du Forum au Royaume du Maroc représenté par l’ANRF, et ce compte tenu de sa participation active aux travaux de ce cercle et du rôle primordial que joue le Royaume à l’échelle internationale dans le domaine de la lutte contre la criminalité transnationale organisée, indique l'ANRF dans un communiqué.

Il est à préciser que des représentants de l’ANRF ont pris part à ce forum organisé par le service d’information et de contrôle sur les circuits financiers (CRF de la Principauté de Monaco) qui assure la présidence du forum, rapporte la MAP.

En marge de ce forum, un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération et l’échange d’informations, a été signé par Jawhar Nfissi, président de l’ANRF et son homologue Michel Hunault, directeur de la CRF monégasque, fait savoir la même source.

Ce forum, dont l’inauguration a été présidée par SAS le Prince Albert II de Monaco, a connu la participation de plusieurs ministres et hauts responsables monégasques. Ainsi, il a été l’occasion d’échanger autour de plusieurs thématiques d’actualité, à savoir la lutte contre le financement du terrorisme, la coopération judiciaire internationale, les grandes tendances de la criminalité financière mondiale, ainsi que les défis des cryptoactifs à l’aune de la régulation.

Ont pris part à cette rencontre les responsables des CRF européennes francophones (France, Suisse, Belgique, Luxembourg), des CRF africaines (Tunisie, les CRF d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale), de la CRF du Canada, ainsi que les représentants du Groupe Egmont, de l’ONUDC et des Etats-Unis d’Amérique.


Lu 519 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS