Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et l'Espagne déterminés à renforcer leur partenariat stratégique




Le Maroc et l'Espagne déterminés à renforcer leur partenariat stratégique
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et la ministre espagnole des Affaires étrangères, de l'UE et de la Coopération, Arancha Gonzalez Laya, ont convenu, à l'occasion d'un entretien en visioconférence jeudi, d’œuvrer ensemble à la mise en œuvre effective du partenariat stratégique global conclu à l’occasion de la visite réussie de SM le Roi Felipe VI au Maroc, à l’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Partant de l'excellence des relations entre les Maisons Royales des deux pays et la régularité des échanges entre les deux Souverains, les deux ministres ont souligné l’impact exemplaire de cette relation sur les rapports bilatéraux, notant que la régularité de ces échanges a été confirmée par l’appel téléphonique entre SM le Roi Mohammed VI et SM le Roi Felipe VI en avril dernier, dans le contexte de la crise sanitaire causée par la Covid-19, donnant ainsi un élan à la coopération en ce moment particulier entre les deux pays voisins.

Cet entretien, qui s’inscrit dans la tradition des consultations entre les responsables marocains et espagnols et notamment les deux ministres des Affaires étrangères, a été l’occasion d’aborder les questions bilatérales, la gestion de la Covid-19 et de l'après Covid, entre autres. L’accent a également été mis sur les échéances futures, avec notamment les visites des responsables marocains en Espagne et des responsables ibériques dans le Royaume, outre la réunion de haut niveau prévue au Maroc en décembre prochain.

Sur le volet économique, l’accent a été mis sur la dynamisation des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays, en favorisant une meilleure synergie entre les opérateurs économiques de part et d’autre, en leur permettant de promouvoir des projets d’investissement dans des secteurs porteurs notamment dans le contexte post-Covid. Les deux responsables ont également échangé sur les moyens à même de donner un élan substantiel à la nouvelle étape de la relation Maroc-Union européenne. La relation euro-méditerranéenne était aussi au centre des discussions, à la lumière de l’organisation par l’Espagne du 25è anniversaire du processus de Barcelone, les 26 et 27 novembre prochain. A ce titre, ils ont échangé sur les moyens à même de donner une orientation renouvelée à la relation entre les deux rives de la Méditerranée.

Des questions régionales ont également été au menu à l’instar de la situation en Afrique et particulièrement au Sahel. En outre, les deux ministres ont aussi échangé sur le succès du dialogue inter-libyen à Bouznika et son impact sur une solution politique globale à la crise en Libye. A signaler, par ailleurs, que Nasser Bourita, a eu un entretien téléphonique, jeudi, avec le ministre des Affaires étrangères et européennes de Malte, Evarist Bartolo. Les deux ministres ont salué l’excellence des relations entre le Maroc et Malte et exprimé leur volonté de maintenir la dynamique de leur renforcement dans le cadre euro-méditerranéen, pour faire face ensemble aux implications de la pandémie. Le ministre maltais a réitéré son invitation à Nasser Bourita, pour se rendre en visite officielle à Malte.

Les deux ministres se sont félicités de la tenue, ce matin par visioconférence, de la réunion du Dialogue 5+5 et ont souligné la convergence de leurs positions sur plusieurs questions régionales et internationales d’intérêts communs. A cet effet et au sujet de la Libye, le ministre maltais a tenu à saluer le rôle constructif et les efforts crédibles fournis parle Maroc pour le règlement de cette question, à la lumière des résultats encourageants obtenus à l’issue des discussions inter-libyennes organisées à Bouznika en septembre et octobre 2020. 

 

Libé
Vendredi 23 Octobre 2020

Lu 420 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.