Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc est un allié incontournable des Etats-Unis en Afrique du Nord

Le général de division, Andrew M. Rohling, commandant général adjoint pour l’Afrique et commandant de l’unité opérationnelle de l’armée des Etats-Unis pour l’Europe méridionale



La coopération militaire bilatérale est illimitée et riche en opportunités

Le Maroc est un allié incontournable des Etats-Unis en Afrique du Nord
La coopération militaire entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique est “sans limite” et porteuse d’énormes opportunités pour l’avenir, a affirmé, jeudi, le général de division, Andrew M. Rohling, commandant général adjoint pour l’Afrique et commandant de l’unité opérationnelle de l’armée des États-Unis pour l’Europe méridionale.

Le haut responsable américain, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse par téléphone sur l’exercice militaire maroco-américain “African Lion 2021”, en cours depuis le 7 juin, a mis en relief le rôle du Maroc comme un allié “incontournable” dans la région d’Afrique du Nord grâce à sa “contribution conséquente” à la préservation de la paix et à la stabilité au Maghreb.

Le général Rohling a aussi noté que les Etats-Unis et le Maroc sont liés par un partenariat fort et solide de 200 ans, qui est appelé à s’intensifier davantage, rappelant que le Royaume a été le premier pays à reconnaître les Etats-Unis d’Amérique en 1777. Le Maroc a toujours fait montre d’une “courtoisie et d’une générosité immense” pour abriter, chaque année, cet exercice militaire conjoint, “l’un des exercices les plus importants et compliqués au monde auquel prennent part directement 8.000 militaires venant de huit pays, en plus de 15 observateurs qui sont des participants potentiels pour l’exercice African Lion 2022”, a souligné le haut gradé US. “Durant les deux dernières semaines, nous avons effectué plusieurs activités interalliées à travers les territoires marocain et tunisien, qui ont mobilisé un matériel conséquent terrestre, aérien et maritime dans le but de renforcer l’interopérabilité entre les participants en matière de planification et de conduite d’opérations interarmées”, a-t-il affirmé.

“Les opérations militaires englobent le volet humanitaire, l’aide aux sinistrés et la résolution de conflits potentiels, entre autres”, a-t-il précisé, ajoutant que l’African Lion 2021 “veut incorporer tous ces scénarios dans ses simulations”. L’exercice militaire vise en particulier à renforcer les capacités manœuvrières des unités participantes, perfectionner les tactiques, les techniques et les procédures, entraîner la composante aérienne à la conduite des opérations de chasse, d’appui et de ravitaillement en vol et à consolider la coopération dans le domaine de la sécurité maritime. Il comprend aussi des formations et entraînements sur les opérations de lutte contre les organisations terroristes violentes.

Libé
Vendredi 18 Juin 2021

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS