Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le MAT sauve ses meubles et le RCOZ limite les dégâts


Le FUS n’a pas abdiqué



Le MAT a sauvé ses crampons aux dépens du KACM en s’imposant samedi à domicile par la plus petite des marges en match comptant pour la 28ème journée de ce bon vieux championnat. Les Tétouanais, du but d’Anas Jabroun d’entrée de jeu en seconde mi-temps, ont assuré, pour ainsi dire, leurs arrières puisqu’ils disputeront donc la saison prochaine le championnat de la Botola Maroc Telecom D1 de football. Quant aux Marrakchis, illustres perdants de cette journée, ils devront cravacher dur pour le restant et espérer lors des deux dernières journées le maintien. En attendant, le Kawkab est premier bonnet d’âne en compagnie du CAK qui le devance grâce à un meilleur goal-average (-5 contre -10) et ce malgré sa lourde défaite à Rabat (4-1) au Complexe Moulay El Hassan devant le FUS. Les hommes de Walid Regragui ont tôt dans la partie, fait la part des choses en scorant par deux fois dans les dix premières minutes par respectivement Amine Louani et Brahim El Bahraoui. Ils ont parachevé leur œuvre en seconde mi-temps par Youssef Anouar et El Mehdi Bettache. Le but zaïani réalisé par Hicham Marchad à la demi-heure de jeu n’en a été, vous le conviendrez, dans ces circonstances qu’une anecdote.
Le Rapide Oued Zem, du succès grâce au but tôt inscrit par Mourad Hibour, a décroché certes une précieuse victoire en ses terres face aux Safiots de l’OCS mais elle n’est pas salvatrice. Le RCOZ a encore deux paliers à franchir avant que de semer une meute de poursuivants à trois longueurs, tous attelés à sauver leur peau d’une relégation, on nommera l’OCK (31 pts et un match en moins), le CRA 29 pts et une rencontre à jouer) et bien sûr les deux clubs les plus concernés par les affres de la D2 le CAK et le KACM.
La victoire de l’ASFAR (2-1) devant le RAC compte pour beurre et si l’on n’en pipe presque pas mot, c’est que les Hommes à Mendoza sont assurés de leur sort depuis lurette puisqu’ils retournent d’où ils sont venus cette saison à savoir la D2. On vous conte tout de même les buts de cette rencontre où tout s’est joué en première période, le Racing a ouvert le score par   Mouhamed Outtara avant que Said El Badrari n’égalise et qu’Ibrahim El Bezghoudi ne confirme la supériorité militaire juste avant le repos.
En seconde division, le Rachad Bernoussi qui n’a pu faire mieux que le nul (1-1) à Salé jouera avec l’USMO la saison prochaine le championnat amateur tandis que le SCCM le remplacera en D2. 
 

M.J.K
Lundi 7 Mai 2018

Lu 483 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés