Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CHU Mohammed VI de Marrakech sur tous les fronts




Le CHU Mohammed VI de Marrakech sur tous les fronts
Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech a affirmé, lundi, qu'il déploie tous les efforts possibles pour l'amélioration des conditions de prise en charge et de bien-être des patients, tout en veillant à mobiliser les moyens nécessaires à cette fin.
Dans une mise au point en réponse à de fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux concernant l'insatisfaction de certains malades quant aux conditions de leur hospitalisation, notamment en matière d'hébergement et d'alimentation, la Direction du CHU de la cité ocre a précisé que le centre hospitalier consent tous les efforts possibles pour leur garantir une meilleure prise en charge, tout en prenant en considération la nature de la maladie en vue de les aider à surmonter cette épreuve, notamment en ce qui concerne l'aspect psychologique, vu que le patient souffre de l'isolement à l'intérieur de la chambre pour une longue durée, ce qui ne fait qu'accentuer la tension des malades.
S'agissant des conditions d'hébergement et d'alimentation, la même source a fait savoir qu'une chambre équipée est réservée à chaque patient, avec des toilettes internes et la literie nécessaire pour lui assurer le meilleur séjour possible, sachant que tous les services aménagés pour l'hospitalisation de ces cas se trouvent à l'hôpital Arrazi, qui est opérationnel depuis 2014 et doté d'une infrastructure moderne en termes de lits, de couvertures, de matériels et de toutes les dépendances nécessaires.
Pour ce qui est de l'alimentation, le CHU a noté que ce service est délégué à une société spécialisée opérant dans ce domaine, ajoutant que les staffs spécialisés en nutrition sont ceux qui veillent à établir la carte des menus en fonction des besoins adaptés aux cas des patients, en tenant compte de l'aspect sanitaire. Ces repas, a poursuivi la même source, sont distribués conformément aux horaires définis dans le cahier des charges.
La direction du CHU Mohammed VI de Marrakech a, en outre, tenu à souligner tous les efforts consentis par tout le personnel de cet établissement hospitalier afin de veiller au bien-être des patients, tout en mobilisant les moyens disponibles selon les directives du ministère de la Santé et les dispositions mises en vigueur pour la prise en charge de ces cas.
Elle a également souligné que le CHU fournit les moyens de prévention nécessaires à tous les employés des sociétés sous-traitantes, en particulier à ceux qui sont chargés du nettoyage, de la sécurité et du transport des cas suspects ou confirmés de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) et des personnes décédées des suites de cette pandémie.
Les équipements de prévention distribués aux employés sont répertoriés dans un registre spécial, a expliqué la même source.
Tous les employés chargés du transport des malades atteints du Covid-19 ont suivi une formation pour avoir plus de connaissances sur la pandémie, les moyens de transmission de l'infection et les modes de prévention de ce virus, et bénéficié d'une autre formation spéciale portant sur l'utilisation des équipements de prévention, y compris le reste des employés opérant dans le cadre de la sous-traitance, chacun selon ses attributions et son champ d'intervention, a relevé la Direction du CHU Mohammed VI de Marrakech.

“Allo 300” enregistre près de 9.500 appels par jour

La plateforme téléphonique d'écoute et d’orientation "Allo 300", mise en place depuis le 25 mars 2020 pour fournir aux citoyens conseils et informations sur le nouveau coronavirus (Covid-19), a enregistré à ce jour environ 38.000 appels téléphoniques, pour une moyenne de 9.500 appels par jour, a-t-on appris lundi de source militaire.
Reçus par des téléconseillers, médecins de formation, les appels portent principalement sur des demandes d’informations sur les symptômes ressentis et leur concordance avec ceux du Covid-19, précise la même source, indiquant que les cas suspects sont orientés sur les structures hospitalières les plus proches en leur indiquant la conduite à tenir pour leur prise en charge.
Pour les réclamations reçues, elles sont recueillies par les soins de la représentation permanente du ministère de l’Intérieur au sein de cette Plateforme d’Ecoute, et répercutées sur les Wilayas, Provinces et Préfectures du Royaume pour mesures nécessaires à prendre, afin de leur assurer un traitement diligent et approprié, souligne-t-on de même source.

Mercredi 1 Avril 2020

Lu 692 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.