Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça plane, le Real monte en puissance


Volée de buts en Championnat d'Espagne !



Le leader Barcelone, mis sur orbite par le duo Messi-Suarez, a surclassé Gérone 6-1 samedi, confortant sa première place devant l'Atlético et le Real Madrid, apparu en phase ascendante contre Alavés (4-0) grâce au trio "BBC", Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo.
Cette 25e journée de Liga a souri aux attaquants barcelonais puisque l'intenable Lionel Messi a signé un doublé (30e, 36e) et l'épatant Suarez un triplé (5e, 44e, 76e) au Camp Nou, avec une passe décisive d'Ousmane Dembélé, en grand progrès, et une frappe enroulée de Philippe Coutinho (66e).
Idem au stade Santiago-Bernabeu, où les trois attaquants madrilènes ont tous marqué, une première depuis avril 2016: doublé de Ronaldo (43e, 61e), but de Bale (46e) et penalty généreusement offert par "CR7" à Benzema, qui en avait bien besoin (89e).
Au classement, le FC Barcelone (1er, 65 pts), toujours invaincu en Liga, prend provisoirement 10 longueurs d'avance sur son dauphin, l'Atlético Madrid (2e, 55 pts), opposé à Séville dimanche. Quant au Real (3e, 51 pts), il conforte sa place sur le podium, de bon augure à dix jours d'affronter le PSG en huitièmes retour de Ligue des champions.
Barça comme Real avaient choisi une stratégie ultra-offensive avec quatre attaquants. La "BBC" était alignée avec Lucas Vazquez à Madrid; et un quatuor inédit a été titularisé à Barcelone, avec les onéreuses recrues Coutinho (160 M EUR bonus compris) et Ousmane Dembélé (147 M EUR bonus compris) associées ensemble aux côtés de Messi et Suarez.
Ce pari a causé quelques frayeurs à l'entraîneur barcelonais Ernesto Valverde, puisque l'attaquant adverse Portu a ouvert le score après une bourde de Samuel Umtiti.
Mais, aussitôt, le festival offensif blaugrana a commencé pour chasser les quelques doutes nés de récentes prestations poussives: Messi a lancé dans la surface Suarez, buteur du gauche (5e), puis le quintuple Ballon d'Or argentin a marqué lui-même d'un tir rasant au bout d'une série de dribbles (30e). Messi a ensuite signé un doublé avec malice, en glissant son coup franc sous le mur (36e), soit le 22e but du meilleur buteur de cette Liga.
Son dauphin pour le titre de "pichichi" est Luis Suarez, qui compte désormais 20 unités après son triplé au Camp Nou, intervenu sur deux offrandes de Coutinho (44e) et Dembélé (76e), lequel est d'abord apparu timoré avant de montrer ses qualités.
"Il doit encore s'habituer à l'équipe mais nous pensons qu'il peut nous aider avec sa vitesse", a analysé Valverde.
Ce qui laisse augurer de belles choses pour le Barça si ces "quatre fantastiques" sont alignés plus souvent ensemble, d'autant que Coutinho a marqué son deuxième but sous le maillot blaugrana, son premier au Camp Nou, d'une frappe limpide (66e).
Le Barça conserve la meilleure attaque de Liga (68 buts) devant le Real (62 buts) qui retrouve petit à petit le visage d'un double champion d'Europe en titre.
Cette saison, la "Maison blanche" n'avait jusque-là jamais réussi à enchaîner cinq succès consécutifs toutes compétitions confondues. Et, avant Alavés, cela faisait plus de deux mois qu'elle ne gardait plus sa cage inviolée en Liga.
"La confiance revient en faisant ce genre de matches", a savouré Zidane.
En outre, le trio "BBC" a retrouvé tout son mordant, à l'image de Benzema, auteur d'une prestation complète et de deux passes décisives pour reconquérir les exigeants supporters madrilènes.
Cristiano Ronaldo lui-même a encouragé le public du Bernabeu à applaudir le Français. Et quand Bale a été fauché dans la surface, Ronaldo a généreusement laissé Benzema frapper le penalty (89e), sous l'ovation du Bernabeu, touché par ce geste alors que "CR7" pouvait signer un triplé et inscrire son 300e but en Liga (299 à ce jour).
"Le geste de Cristiano est très important. Karim avait juste besoin, après le match qu'il a fait, de marquer un petit but", s'est réjoui Zidane.

Libé
Lundi 26 Février 2018

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés