Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement du programme Arab-Africa Trade Bridges


Tenue d’un forum à Rabat les 22 et 23 février



Le Forum de lancement du programme «Arab-Africa Trade Bridges» (AATB), qui s'assigne pour objectifs le renforcement des relations commerciales et le développement des entreprises, se tiendra les 22 et 23 février 2017 à Rabat. Organisé par la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), en partenariat avec la Banque islamique de développement (BID) et le ministère délégué chargé du Commerce extérieur du Maroc, ce forum réunira des intervenants de haut niveau de pays arabes et subsahariens membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), indique un communiqué des organisateurs. «Partant du rôle important du commerce en tant que levier de croissance économique durable, de création d’emplois et de lutte contre la pauvreté, il s’avère nécessaire d’œuvrer davantage pour tirer profit du potentiel commercial existant entre les pays arabes et les pays d’Afrique subsaharienne qui reste encore inexploité», souligne le communiqué. «Ce forum sera l’occasion de mettre en exergue le potentiel du commerce araboafricain et les opportunités de partenariat entre les deux régions», a fait savoir le directeur général d’ITFC, Hani Salem Sonbol, cité par le communiqué. Le forum débattra également des opportunités du commerce et d’investissement dans les pays africains et arabes membres de la BID, ainsi que du volume important et de la diversité de ces opportunités et des moyens de fédérer les efforts des différents intervenants, afin de les promouvoir et de les exploiter, a-t-il souligné. Dans le même sens, les participants vont exposer les éléments et les mécanismes de développement du commerce entre les ré- gions arabes et africaines en ce qui concerne le financement, la logistique, l’assurance des échanges commerciaux et le développement des infrastructures, a-t-il ajouté. Outre le lancement officiel du programme AATB, le forum permettra de réunir les acteurs économiques de la région pour examiner les perspectives de coopération et les possibilités d’intégration entre les deux régions. Au programme de cette manifestation figurent une session ministérielle, deux sessions autour du partenariat économique arabo-africain, la signature de trois mémorandums d’entente, des ateliers et un séminaire sur les opportunités d’affaires pour les projets africains financés par la BID. Le programme AATB est la première initiative rassemblant les plus grandes institutions de financement et de commerce dans les régions arabe et africaine, membres de l’OCI. Il a pour objectif de promouvoir les relations commerciales arabo-africaines à travers différentes actions visant à fédérer les acteurs économiques de la région. Le volume du commerce entre les Etats membres de l’OCI a enregistré une hausse considérable pendant la période 2005-2015, en passant de 271,45 milliards de dollars en 2005 à 694,23 milliards dollars en 2015, soit une augmentation de 156%, selon le communiqué. A cet effet, la coordination des efforts des différentes institutions de l’OCI dans le domaine du financement et de développement du commerce, de garantie du crédit à l’export et de la promotion commerciale a abouti au développement de la part du commerce intra-OCI dans le commerce total des pays membres de 15,5% en 2005 à 20,33% en 2015, soit une augmentation de 31,5%. Créée en 2008 au sein de la BID, la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) vise à promouvoir le commerce entre les 57 pays membres de l’OCI.

Libé
Jeudi 9 Février 2017

Lu 1362 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.