Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La galère rajaouie aura trop duré : L’heure de la délivrance va-t-elle sonner?




Aouzal entre le marteau de Hasbane et l’enclume de Boudrika.
Aouzal entre le marteau de Hasbane et l’enclume de Boudrika.
L’assemblée générale extraordinaire du Raja Casablanca, section football, devrait avoir lieu ce soir à partir de 19 heures dans un hôtel de la place. L’information qui a été relayée par le site officiel du club, rajacasablanca.com,  fait part d’un appel lancé à l’ensemble des anciens dirigeants du Raja à participer aux travaux de cette AGE afin qu’ils soient constructifs.
Une assemblée qui, en principe, différerait de la première qui avait eu lieu le 12 janvier dernier et qui devrait concrétiser l’installation d’un comité provisoire chargé de la gestion des affaires du club jusqu’à la fin de la saison, et ce sous la présidence de M’Hamed Aouzal, apparemment l’une des rares personnes faisant l’unanimité dans la demeure des Verts.
A rappeler que la mise en place de ce comité provisoire a été vivement acclamée depuis un bon bout de temps mais il a fallu attendre moult tractations et rencontres afin qu’il puisse être instauré à l’issue de la fameuse réunion tenue le début de ce mois et à laquelle avaient participé les communément désignés par les «sages» ainsi que d’autres personnalités qui partagent l’amour du Raja. L’occasion pour ce parterre de participants d’intervenir dans le même sens, celui de trouver un terrain d’entente entre toutes les parties prenantes et œuvrer à mettre en place une stratégie susceptible de dégager des premières solutions pour sortir de la crise.
Toutefois, rien ne garantit un épilogue arrangeant toutes les parties dans la mesure où à la veille de la tenue de cette AGE, les deux principaux acteurs de ce feuilleton, navet faut le reconnaître, le président actuel ou sortant Saïd Hasbane et son prédécesseur Mohamed Boudrika, continuaient de cacher leur jeu.
Pour le moment, seul Saïd Hasbane peut dire s’il est démissionnaire ou pas, alors que Mohamed Boudrika serait intéressé par une place au sein de ce comité provisoire. Ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’adhérents rajaouis qui estiment que c’est lui qui était à l’origine de cette crise dans laquelle patauge le club et qu’il devrait rendre des comptes à cette commission au lieu de vouloir y siéger.
L’heure reste à l’expectative n’en déplaise à la grande famille des Verts. Car, comme précité, l’option du report n’est pas à écarter et le prétexte serait le derby prévu le lendemain au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, avec comme enjeu de rester en lice pour le titre de champion du Maroc.

KACM-RCOZ en prologue

Le bal de la 25ème journée du championnat national de football, Botola Maroc Telecom Pro 1, sera ouvert ce soir par la rencontre qui opposera, à 20 heures au Grand stade de Marrakech, le KACM au RCOZ.
Ce match sera sifflé par un trio d’arbitrage de la Ligue Oriental avec Abderrahim Yagoubi au centre assisté par Yahia Nouali et Alaeddine Bachtaoui.

Mohamed Bouarab
Vendredi 13 Avril 2018

Lu 452 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés