Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La faute au Maroc décrète le président de la FIFA

Bid United 2026 vante son dossier à Nouackchott Bidding Morocco empêché de le faire à Casablanca




 Aurait-on perdu le match avant de l’avoir entamé ? On ne saurait l’envisager. Comme on ne saurait taire quelques maladresses annonciatrices de couacs qui pourraient s’avérer fatales.
Le fait est là. Tout près de chez nous, à Nouackchott et pas plus tard que la semaine dernière , s’est tenue une réunion de la zone COSAFA (Conseil des associations de football en Afrique Australe).
L’occasion pour le dossier  rival de celui du Maroc de vanter  ses atouts. Quid de Bidding Nation Morocco 2026 présent sur les lieux mais coi ?
Le Maroc avait pourtant essayé d’en faire de même chez lui à Casablanca, à l’occasion du congrès de la CAF, mais s’est vu confronté au niet catégorique de la FIFA.
A quoi joue cette dernière ? devrait-on oser. Sauf que Gianni Infantino, le désormais omniprésent président de l’instance suprême du football mondial voit les choses autrement.
Et pour cela, il faut dire qu’il ne  manque pas d’arguments. «Les candidats n’ont pas le droit de présenter leur candidature aux événements des Confédérations», clame-t-il.
Mais avant que l’on ait le temps de se situer dans une logique de victimisation pour dénoncer quelque parti pris ou un certain manque de neutralité, le même Infantino nous gratifie d’une précision bien précieuse : «A moins, poursuit-il, qu’ils en fassent une demande spécifique à la FIFA en détaillant toute leur présentation». Un détail qui a donc toute son importance et que Le Bid United 2026 (avec USA, Mexique et Canada) maîtrisait mais pas Le Bidding Nation Morocco 2026.
Ecoutons le même Infantino pour la suite :«Ceci n’a pas été fait lors du congrès de Casablanca et c’est pour cette raison que la présentation n’a pas eu lieu. Pour ce qui s’est passé à la COSAFA, une demande a été faite. Il y a des règles et il faut s’y tenir».
Et sans doute, histoire d’amadouer la partie déçue et qui, soit dit en passant, ne doit s’en prendre qu’à elle-même, il promet que la COSAFA devrait faire profiter le Maroc d’une chance pour louer les  mérites de son dossier. Quand ? Et à quelle occasion sachant qu’une ultime visite d’une commission FIFA est programmée pour mars prochain.
Mais ce qui intéresse le plus dans cette histoire, c’est comment les responsables de ce Morocco 2026 ont pu de la sorte passer à côté de la plaque.
C’est bien beau de parler environnement ou servir les droits de l’Homme à toutes les sauces comme si on avait quelque chose à se reprocher, mais il ne faut en aucun cas rater l’essentiel.
Et, il ne serait peut-être pas inutile de le rappeler, et bien que cela relève de la gageure, les chances du Maroc pour 2026 sont plus grandes que pour 1994, 1998, 2006 et 2010 quand l’ex-comité FIFA qui était loin d’être composé d’enfants de chœur faisait la pluie et le beau temps en fonction surtout d’arguments sonnants et trébuchants. Cette fois, ce sont les 211 Fédérations membres de la FIFA qui votent pour la désignation du pays ou des pays (ils sont trois en face et non des moindres) organisateur(s).
Aussi faut-il savoir mener sa campagne avec intelligence et subtilité. L’art de communiquer pourrait s’avérer déterminant.
Et à ce niveau, il est à déplorer que cela ait mal commencé avec cette première conférence de presse organisée par le comité national désigné à cet effet, mais gâchée d’entrée par un autre ratage à mettre cette fois sur le compte d’une agence de communications au carnet d’adresses assez curieux pour ne pas dire bizarroïde.

Par Mohamed Benarbia
Mardi 20 Février 2018

Lu 953 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés