Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Serbie, un test subtilement exploité par le Onze national




Le Onze national est parvenu, vendredi au stade olympique de Turin, à surclasser son homologue serbe par 2 à 1 pour le compte d’un match amical entrant dans le cadre de la préparation des deux sélections pour les phases finales du Mondial FIFA en Russie l’été prochain.
Une confrontation abordée pied au plancher par les Serbes mais les joueurs de l’EN, poussés par quelque 17.000 spectateurs, ont su contenir leur fougue. D’ailleurs, sur une action contre le courant du jeu et profitant de l’espace laissé par l’adversaire, les Nationaux ont inscrit leur premier but sur un penalty transformé par Hakim Zyech à la demi-heure de jeu.
Néanmoins cette avance fut de courte durée puisque la sélection serbe a pu remettre les pendules à l’heure qui, faut-il le reconnaître, avec une aisance déconcertante mettant dans le vent l’arrière-garde marocaine. L’égalisation est intervenue à la 36ème mn par l’entremise de Dusan Tadic.
Avant de regagner les vestiaires, le score n’en restera pas là puisque sur un service de Ziyech, l’inévitable Khalid Boutayeb a doublé la mise à la 40ème minute.
Il s’agit de la première victoire de l’équipe du Maroc sous la conduite de Hervé Renard devant une sélection européenne. Lors des trois précédentes, les résultats enregistrés avaient été un match nul à Tirana contre l’Albanie et deux défaites face à la Finlande aux Emirats arabes unis et aux Pays-Bas à Agadir. Renverser la tendance et surclasser la Serbie ne peuvent que booster le moral du groupe à moins de 80 jours du coup d’envoi de la Coupe du monde.
Un match test de grande importance qui a été l’occasion pour Hervé Renard de montrer que son idée est déjà faite concernant l’équipe et il l’a fait savoir dans sa déclaration rapportée par la MAP qu’ «il y a encore des matches à disputer avant le Mondial. Mais sans doute, une grande partie des joueurs présents ici seront parmi les vingt-trois qui partiront en Russie».
Un constat conforté par la décision prise par Hervé Renard qui a tenu à ne pas effectuer plusieurs changements, se contentant, comme si c’était un match officiel, de relever seulement trois éléments, Boutayeb, Ahmadi et Ziyech remplacés respectivement par Bouhaddouz, Mrabet Soufiane et El Kaabi.
Il est vrai qu’il y a eu du déchet dans le jeu et Renard n’y est pas allé par quatre chemins pour tonner qu’  «il va falloir encore progresser et s'appliquer un peu plus», mais deux déductions satisfaisantes peuvent découler de cette rencontre amicale. La première est la réaction des joueurs de l’EN nullement affectés après l’égalisation et qui ont réussi sur le champ à reprendre le dessus. La deuxième, et elle n’est pas des moindres, puisqu’il s’agit de la capacité de l’équipe nationale à gérer le match et préserver son avance d’un but durant toute la deuxième mi-temps face cà un sacré client.
Un match test dont les leçons seront certainement tirées par le staff technique, sachant qu’une deuxième rencontre amicale est prévue ce mardi à 20 heures au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca contre l’Ouzbékistan, confrontation au cours de laquelle Hervé Renard procédera à un turn over de son effectif.
Après ces deux matches et en vue de peaufiner les ultimes réglages, le Onze national disputera deux autres rencontres amicales en juin prochain contre la Slovaquie et l’Estonie.
Il convient de rappeler que l’équipe nationale, qui a retrouvé la plus prestigieuse des compétitions de la FIFA après deux décades d’absence, entamera la Coupe du monde le 15 juin du côté de Saint-Pétersbourg face à l’Iran, avant de croiser le fer, cinq jours plus tard (20 juin) à Moscou, avec le Portugal. Le dernier match de la phase de poules est prévu le 25 dudit mois à Kaliningrad face à la redoutable sélection espagnole et son armada de stars. 
Le Onze national s’était qualifié au Mondial après avoir terminé en pole position de son groupe, devant la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Mali.

 

Ceci intéresse le Onze national


Résultats
Allemagne-Espagne : 1-1
Portugal-Egypte : 2-1
Tunisie-Iran : 1-0
Déclarations
Fernando Santos : Avec Cristiano Ronaldo, c'est but et encore but
 Sélectionneur du Portugal 
"Nous avons bien maîtrisé la première période avec beaucoup de qualité mais notre jeu dans l'axe n'était pas bon. En seconde période, on prend un but par manque d'agressivité défensive. Pendant 15 minutes, on a connu des difficultés et on a seulement cherché la solution individuelle. Heureusement, l'attitude des joueurs a été très bonne dans les dix dernières minutes, ils ne voulaient pas perdre et avec beaucoup de travail ils ont été récompensés. Cristiano Ronaldo, c'est simple: avec lui, c'est but et encore but."

Julen Lopetegui: Confiance en ce que nous sommes
Sélectionneur de l'Espagne 
"Globalement je suis très content de ce match. Nous avons joué contre ce qui se fait de mieux, les champions du monde à domicile, et nous avons joué avec personnalité, ambition, rigeur et confiance en ce que nous sommes. Je suis content de Thiago, d'Isco, de la performance de tous les jours. C'est le positif qui l'emporte ce soir. Bien sûr il y a toujours des choses à améliorer. Le score est logique. On ne peut pas prétendre dominer 90 minutes contre les Allemands, mais nous avons essayé de jouer toutes nos cartes, nous avons essayé de gagner le match, nous avons joué avec amplitude et vélocité. C'était un très beau match pour les spectateurs, entre deux équipes qui voulaient vraiment gagner".

Carlos Quiros : C’est une bonne expérience
Sélectionneur de l’Iran 
"Nous avons disputé un bon test bien utile. Il a constitué une bonne occasion pour les joueurs de se mesurer à une sélection tunisienne jouant un football différent du football asiatique. C'est un match amical de préparation pour la confrontation face au Maroc lors du Mondial et pour se faire une idée sur le football basé sur la vitesse et la technique. C'est une bonne expérience, notamment pour les jeunes joueurs manquant d'expérience.
Malgré la défaite, nous avons essayé d'imposer notre jeu, mais de petits défauts nous ont empêchés de le faire. Nous allons poursuivre notre préparation avec sérieux pour réussir notre Mondial".

Mohamed Bouarab
Lundi 26 Mars 2018

Lu 642 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés