Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La RSB s’en tire à bon compte à Mbour


Le DHJ se contente du strict minimum



Virées sans le moindre dégât. Le DHJ, comme prévu, et la RSB sont parvenus, mercredi, à franchir le cap du tour préliminaire des compétitions africaines. 
Et c’est l’équipe berkanie qui est en droit de se targuer de sa bonne opération, décrochant son ticket pour les seizièmes de finale de la Coupe de la CAF au détriment de la formation sénégalaise de Mbour Petite Côte. Lors de ce match retour disputé au stade Caroline Faye de Mbour, l’équipe marocaine a ramené un  match nul, un partout, alors qu’à l’aller, elle s’était imposée sur le score étriqué de 2 à 1, résultat qui ne l’avantageait guère. 
Ce n’était pas gagné d’avance pour les hommes de Mounir Jaaouani qui ont dû se produire sur pelouse synthétique, première génération, qui n’était pas faite pour arranger les choses. Après avoir encaissé un but à la 40ème minute de jeu, signé Sao, le club de l’Oriental a dû attendre la 70ème minute pour remettre les pendules à l’heure grâce à l’inévitable Ayoub El Kaabi, meilleur buteur du dernier CHAN et bien parti pour confirmer son grand niveau sur la scène africaine à condition que la Renaissance de Berkane prolonge au maximum sa campagne, sachant que les dirigeants du club se sont fixé comme objectif la phase de poules de cette C2 qui en est à sa 15ème édition.
Mais bien avant d’atteindre ce stade de la compétition, la RSB a hérité d’un sacré morceau lors du prochain tour, le Club Africain de Tunisie,  coaché par le Français Bertrand Marchand qui avait déjà entraîné l’équipe Berkanie lors de la saison 2016-2017. 
Le match aller est prévu le 6 mars au stade municipal de Berkane d’après le calendrier relayé sur le site officiel de la Confédération africaine de football, cafonline.com
Ce même jour verra l’entrée en compétition du Raja, exempt du tour préliminaire, qui recevra au Complexe Mohammed V le club mauritanien de FC  Nouadhibou qui a éliminé au tour de chauffe l’une des grosses cylindrées du football africain, l’Africa Sport de Côte d’Ivoire. 
En Ligue des champions, le DHJ, qui avait assuré l’essentiel au match aller à domicile après avoir surclassé sur le score-fleuve de 10 à 0 le club de Sport Benfica de Guinée Bissau, s’est contenté du strict minimum au retour : le nul blanc. Hormis la qualification, l’important pour l’équipe jdidie a été de ne pas écoper de cartons et d’éviter les blessures, sachant que le coach Abderrahim Taleb a saisi cette occasion pour intégrer quelques néophytes en vue de permettre de s’acclimater avec ce genre de match même si l’adversaire était modeste.   
Les choses sérieuses pour le Difaâ devront commencer dès le prochain tour, celui des 1/16è, ultime étape avant la phase de groupes, en ayant affaire à l’équipe congolaise de Vita Club, un habitué des Coupes africaines.
Le tenant du titre, le WAC, exempt du tour préliminaire, affrontera le WAC (Williams Ville Athletic Club) de Côte d’Ivoire, tombeur d’un sacré client, le Stade Malien.
Que ce soit le Wydad ou le Difaâ, ils auront à se produire à l’aller à la maison le 6 mars, tandis que le retour est programmé le 16 dudit mois.
 

Mohamed Bouarab
Vendredi 23 Février 2018

Lu 527 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés