Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Bourse de Casablanca débute la semaine en hausse




Après une semaine particulièrement haussière, la tendance demeure soutenue par le secteur immobilier

La Bourse de Casablanca, qui continue d’enchaîner les plus hauts annuels, a débuté ses échanges sur une trajectoire haussière lundi, confortée notamment par les immobilières et le titre Cosumar, ainsi que d’autres poids lourds de la cote.
Au terme des quinze premières minutes d’échanges, le Masi, indice global composé de toutes les valeurs de type action, se hissait de 81,84 points à 11.386,67 points (+0,72%), et le Madex, indice compact composé des valeurs cotées au continu, gagnait 0,77% à 9.348,89 points, rapporte la MAP. 
Après une semaine particulièrement haussière, où le Masi a signé une belle performance hebdomadaire avec une progression de +3,17%, la tendance demeure soutenue par le secteur immobilier, tiré vers le haut par le duo Addoha (+5,26%) et Résidences Dar Saada (+4,05%), plus fortes hausses de l’indice général, talonnés par la valeur Cosumar.
En effet, le titre de l’opérateur sucrier national affichait une hausse de 4% dans les premiers échanges, après avoir reçu vendredi l’aval de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) pour l’augmentation du capital par fusion-absorption de Sucrafor, qui s’inscrit dans le cadre d’une restructuration interne des activités du Groupe Cosumar. 
Le mouvement haussier de la cote émane aussi de la bonne tenue du secteur bancaire, porté par le trio CIH (+2,48%), BCP (+1,19%) et BMCE Bank (+0,67%), de la dernière recrue de la Bourse, Marsa Maroc (+2,22%), ainsi que le géant des télécoms Itissalat Al Maghrib (+0,97%). Rien ne semble ralentir la place casablancaise qui se dirige à grands pas, vers un exercice positif, sur plus d’un plan, avec à l’appui une importante réforme enclenchée, l’arrivée de poids lourds sur la cote et la finalisation d’opérations stratégiques.
Durant la semaine écoulée, marquée par une forte dynamique haussière, le Masi est parvenu à inscrire un nouveau plus haut annuel à 11.304,83 points. Ce niveau n’a pas été testé depuis mars 2012 et correspond à une performance year-to-date de +26,65%, commentent les analystes d’Upline Securities.
Ces derniers pensent aussi que tant que le Masi évolue au-dessus des 11.000 points, il devrait poursuivre vers les 11.600 points comme prochaine résistance.
En parallèle, les principales Bourses européennes ont entamé la semaine en légère baisse, la forte progression des dernières semaines se prêtant à des prises de bénéfices à l'approche de la fin de l'année. 
A Paris, l'indice CAC 40 perd 0,39% à 4.814,62 points vers 08h15 GMT. A Francfort, le Dax cède 0,08% et à Londres, le FTSE abandonne 0,25%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,24%, le FTSEurofirst 300 de 0,23% et le Stoxx 600 de 0,27%.
La Bourse de Tokyo a terminé quasiment sans changement. L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) est pour sa part tombé à un creux de quatre semaines et cède
 environ 0,3%. 
A Wall Street, le Dow Jones a enregistré la semaine dernière un sixième gain hebdomadaire consécutif, sans parvenir toutefois à franchir la barre symbolique des 20.000 points. 
Sur le marché des changes, le dollar se replie un peu après ses pics de près de 14 ans touchés la semaine dernière. Les cours du pétrole continuent pour leur part de profiter de l'accord sur une limitation mondiale de la production, le Brent se traitant à quasiment 55,50 dollars le baril.

Libé
Mardi 20 Décembre 2016

Lu 837 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.