Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Institution du Médiateur du Royaume dévoile son rapport annuel au titre de 2020


Libé
Dimanche 27 Mars 2022

L'Institution du Médiateur du Royaume vient de publier son rapport annuel au titre de l'année 2020, qui a été porté à la Haute attention de SM le Roi Mohammed VI avant d'être publié au Bulletin officiel.

Le rapport, de 703 pages de format moyen, contient, en plus d'une présentation, trois parties dont la première porte sur les domaines stratégiques via deux axes qui concernent le "Plan stratégique de l'institution 2015-2019" et le "Mémorandum du médiateur du Royaume soumis à la Commission spéciale sur le modèle de développement : perceptions et suggestions", alors que la deuxième partie aborde les questions à caractère analytique dans l'action de l'institution selon deux axes, à savoir "Thème de l'année : le nouveau coronavirus Covid-19 et la gestion des droits des usagers à l'ère de la pandémie" et "Les résultats d'analyse de la relation entre l'administration et les usagers".

La troisième partie a trait, quant à elle, aux questions opérationnelles et fonctionnelles dans l'action de l'institution selon six axes, à savoir "Initiative spontanée : incarner la pleine opérationnalisation des prérogatives de l'institution", "Demandes de règlement : consécration des valeurs de la médiation institutionnelle", "Dossiers traités au cours de l'année 2020", "Indicateurs statistiques sur le traitement et la gestion des réclamations au titre de l'année 2020" et "Bilan d'action de l'institution en matière de communication, de coopération et de formation au titre de l'année 2020".

Dans la présentation du rapport, le médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a souligné que l'année 2020 a été exceptionnelle de par les contraintes imposées par la pandémie et les répercussions négatives qui ont poussé l'administration à redéfinir les priorités, la sécurité sanitaire et la continuité d'approvisionnement en besoins alimentaires, tout en adoptant de nombreuses options pour éviter le déséquilibre économique dans une ambiance portée par le volet social et l'esprit de solidarité.

Si le Royaume, grâce à la sagesse et la clairvoyance des hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI ainsi que la mobilisation générale des différentes autorités publiques, a su gérer l'étape de manière proactive, vigilante et professionnelle, ce qui lui a permis d'éviter le pire, la crise sanitaire avec son lot de répercussions sur le plan socio-économique et sur les droits des usagers place les doléances et plaintes reçues par l'institution et les conclusions auxquelles elle est parvenue à la lumière de tout ceci comme un indicateur significatif de l'émergence d'une série de demandes sociales, qui augmenterait davantage la pression sur l'administration, a-t-il fait observer.

Il a, à ce titre, indiqué que l'institution, qui "suit avec intérêt les doléances et plaintes des citoyens liées au confinement ou aux mesures de l'état d'urgence sanitaire, sur ce qu'ils ont considéré comme atteinte à leurs droits légitimes, et les réactions exprimées par l'administration envers certaines de ces doléances, parfois passées sous silence ou ignorées dans d'autres, se voit obligée d'annoncer sa position visant à réaffirmer la nécessité pour l'administration d'adopter une approche de proximité du citoyen, d'écouter attentivement ses préoccupations et de répondre à ses exigences, en tant que conditions clés pour l'instauration de la confiance".

L'institution du Médiateur du Royaume, qui se conforme aux exigences de la loi dans l'élaboration de son rapport annuel, est restée fidèle à l'approche méthodologique et analytique adoptée l'année dernière dans l'enregistrement et le traitement des plaintes et doléances, et ce sur la base d'indicateurs numériques, relatifs et temporels précis, a affirmé M. Benalilou.

D'autre part, le médiateur du Royaume a mis en avant les initiatives de communication entreprises par l'institution dans le but de renforcer sa position dans son environnement international, notant que le rapport comprend également une vision de l'action de l'institution dans l'avenir, en se basant sur les différents axes de son plan stratégique.

L'institution du Médiateur du Royaume est une institution nationale, indépendante et spécialisée qui a pour mission, dans le cadre des rapports entre l’administration et les usagers, de défendre les droits, de contribuer à renforcer la primauté de la loi et à propager les principes de justice et d’équité, de procéder à la diffusion des valeurs de la moralisation et de la transparence dans la gestion des services publics.

Elle a pour mission également, selon le Dahir portant sa création, de veiller à promouvoir une communication efficiente entre d’une part, les personnes qu’elles soient physiques ou morales, marocaines ou étrangères, agissant à titre individuel ou collectif, et d’autre part, les administrations publiques, les collectivités locales, les établissements publics, les organismes dotés de prérogatives de la puissance publique ainsi que tous autres entreprises et organismes soumis au contrôle financier de l’Etat.



Lu 643 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p