Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’EN de cross-country regagne le Maroc




La sélection universitaire marocaine, vice-championne du monde de cross-country, a regagné, dimanche soir, le Maroc après avoir participé à la 21ème édition de ce championnat, qui s'est tenu à Saint-Gall, en Suisse.
L'équipe nationale, composée de 12 athlètes, dont six étudiantes, s’est distinguée lors de cette compétition de haut niveau à laquelle ont pris part 20 sélections nationales de tous les continents, a déclaré le président de la délégation marocaine, Khaled Samadi, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à l’arrivée des athlètes à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.
M. Samadi, également président de la Fédération Royale marocaine du sport universitaire (FRMSU), a attribué la performance de l’équipe nationale, qui s’est adjugé la médaille d’argent, au grand nombre de stages de préparation effectués au cours de l’année, notamment à Ifrane et à l’Institut Moulay Rachid, ainsi qu’aux résultats positifs réalisés lors des courses éliminatoires aux niveaux régional et national.
Outre la deuxième place, derrière le Japon, le Maroc a occupé la 3è place chez les hommes et remporté la médaille de bronze chez les dames dans le classement individuel.
M. Samadi a, en outre, indiqué que le Maroc abritera la 22ème édition du championnat du monde universitaire, qui aura lieu pour la première fois en 2020 à Marrakech, précisant avoir reçu l'étendard de la Fédération internationale du sport universitaire (FISU) des mains de son président Oleg Matytsin au cours d'une cérémonie organisée à cet effet. Ont pris part à cette cérémonie notamment les chefs des délégations participantes au 21ème championnat universitaire de cross-country ainsi que des étudiants et plusieurs acteurs, dont le président du comité d'organisation à la Fédération suisse du sport universitaire M . Samadi a attribué la désignation du Maroc pour abriter cette compétition, au mois de mars 2020, à la stabilité et la sécurité, dont jouit le Royaume, à la proximité du lieu de résidence des athlètes à l’aéroport de la ville ocre, au soutien du gouvernement à l’organisation de ce championnat et à l’expérience du Maroc en matière d’organisation de compétitions de haut niveau.
Douze athlètes, dont six étudiantes, ont représenté le Maroc au championnat mondial de cross-country. Ils sont venus des universités Ibn-Toufail, Ibn Zohr, Sidi Mohammed Ben Abdellah, Mohammed V, Cadi Ayyad, Moulay Ismail et Hassan II.

Mercredi 11 Avril 2018

Lu 265 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés