Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Karima Benyaich : Le Maroc et l’Espagne ont fait face au Covid-19 de manière coordonnée et responsable




Karima Benyaich : Le Maroc et  l’Espagne ont fait face au Covid-19  de manière coordonnée et responsable
Le Maroc et l'Espagne, deux pays qui entretiennent d’"excellentes relations", affrontent la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus de manière "coordonnée, responsable et courageuse", a souligné l’ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich.
Le Maroc et l’Espagne poursuivent leur coopération dans divers domaines, a précisé Mme Benyaich dans une déclaration à l’agence de presse espagnole "Europapress".
Malgré la pandémie, a-t-elle expliqué, "la coopération se poursuit dans différents domaines, en particulier, dans la lutte contre l'immigration illégale, le terrorisme et le trafic de drogue".
"Les relations excellentes unissant les deux pays sont basées sur les liens profonds d'amitié entre les deux Maisons Royales", a-t-elle souligné, mettant l’accent, à cet égard, sur le contact permanent entre Leurs Majestés les Rois Mohammed VI et Felipe VI.
Dans ce contexte, elle a rappelé que le Royaume a décidé le 12 mars dernier, en concertation avec les autorités espagnoles de suspendre, jusqu'à nouvel ordre, les vols aériens et le trafic maritime de passagers, en provenance et à destination de l'Espagne, soulignant que S.M le Roi et le souverain espagnol se sont concertés à ce sujet.
Par ailleurs, l’ambassadrice a indiqué que les Marocains ont fait preuve d’une solidarité exemplaire face à la pandémie du coronavirus, ainsi que d'un esprit de sacrifice et de grande compréhension dans la mise en application des mesures adoptées par les autorités marocaines sous l’impulsion de S.M le Roi.
Après la prise de ces mesures, un élan de solidarité s'est exprimé de différentes manières et s’est traduit notamment par des initiatives citoyennes, a indiqué Karima Benyaich.
Elle a rappelé dans ce contexte la création d’un fonds spécial, sous l’impulsion de S.M le Roi, qui permettra au Maroc de faire face à l’impact social et économique du coronavirus grâce à la contribution des institutions publiques, des entreprises et des citoyens.
Le Maroc a œuvré pour assurer son autosuffisance en masques et en respirateurs à travers l’encouragement de la production locale, a-t-elle rappelé, précisant que le Royaume a réussi à fabriquer des millions de masques de protection par jour vendus à un prix unique et subventionné, tout en mobilisant tous les moyens disponibles pour faciliter leur distribution dans toutes les régions du Royaume.
Le Maroc a également renforcé la capacité des hôpitaux pour recevoir les personnes atteintes du coronavirus et mis en place des hôpitaux de campagne dotés d’équipements nécessaires pour faire face à cette situation d’urgence, a-t-elle ajouté.

Brèves

Al Hoceima
 
L'Association des infirmiers et des techniciens de santé d'Al Hoceima a organisé, mardi, une fête à distance en célébration de la Journée internationale des infirmiers. Au programme de cette célébration, initiée sous le thème "Les infirmiers, des anges gardiens en temps de lutte contre l'épidémie", figurait des présentations artistiques, des poèmes et des expositions d'arts plastiques. 
A cette occasion, les participants ont salué le rôle important des infirmiers au Maroc dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19). 
Plusieurs photographies et capsules vidéos d'infirmiers du Royaume et du monde ont été présentées, mettant en avant leur engagement total dans la lutte contre cette pandémie.
 
Aides 
 
Une opération de distribution d'aides alimentaires a été organisée, récemment, à l'initiative de la confrérie Qadiriya Boutchichiya (branche Al Hoceima) au profit des préposés religieux nécessiteux. Organisée en coordination avec la délégation provinciale des Affaires islamiques d'Al Hoceima, cette initiative vise à atténuer les retombées économiques de la pandémie du coronavirus sur cette catégorie.
 
Guelmim
 
Le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Guelmim a annoncé la mise en place d'une plateforme électronique pour recevoir les plaintes à distance des femmes et enfants victimes de violences lors de l’état d’urgence sanitaire destinée à faire face à la propagation du nouveau coronavirus.
Cette plateforme, qui est accessible sur le lien http://www.pmp.ma:85/ index.php?tr=39, s'inscrit dans le cadre de l’intérêt accordé par le Parquet à la protection des femmes et des enfants contre les violences conformément à la circulaire de la présidence du Ministère public.
 
Salé
 
 La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a décidé de suspendre temporairement un gardien de la paix de la brigade mobile de maintien de l'ordre de Rabat et de le déférer devant le conseil disciplinaire pour dépassements professionnels et violations personnelles.
Le policier en question, qui est en congé maladie, a violé les obligations disciplinaires imposées par le statut particulier du personnel de la sûreté nationale, indique un communiqué de la DGSN, ajoutant qu'il a également eu un comportement personnel inapproprié lorsqu'il se dirigeait vers le point de contrôle sécuritaire de la ville de Salé.
Ces dépassements et violations ont été répertoriés dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, note la même source.
Parallèlement à ces procédures administratives, les services de sûreté préfectorale ont été chargés d'ouvrir une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer toutes les circonstances de cette affaire.

Samedi 16 Mai 2020

Lu 1131 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.