Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Karim Medrek: Le décret présidentiel américain constitue un tournant décisif pour la question du Sahara marocain

Ambassadeur du Maroc en Australie



La décision historique des Etats-Unis de reconnaître la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara est un tournant décisif pour la question du Sahara marocain, a souligné l'ambassadeur du Maroc en Australie, Karim Medrek. Mettant en relief dans une Tribune publiée par le quotidien australien "Sydney Sun" les tenants et les aboutissants de la proclamation américaine reconnaissant la souveraineté pleine et entière du Maroc sur ses provinces sahariennes, Karim Medrek a relevé que cette proclamation confirme la crédibilité et le leadership dont fait preuve le Maroc au niveau régional et continental grâce à la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a fait du Royaume, depuis son accession au trône, un havre de stabilité et de paix. Tout en rappelant les relations d'amitié et de coopération unissant le Royaume et les Etats-Unis d'Amérique, le diplomate marocain arbore, notamment, l’impact de la décision américaine sur le renforcement de la position internationale du Maroc, au sujet de sa question nationale. En effet, cette décision intervient dans un contexte de soutien international croissant au Maroc, illustré par une dynamique irréversible de retraits de reconnaissances de l’entité fictive, par l’ouverture d’une vingtaine de consulats dans les régions du Sud et par l’appui qu’a connu l’opération de rétablissement de la sécurité et de la liberté de circulation dans le passage d’El Guerguarat, a-t-il expliqué. L’article revient, en outre, sur l’appui plein et entier de la première puissance mondiale à la proposition marocaine d’autonomie des provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté du Royaume, consacrant, ainsi, la prépondérance de l’initiative marocaine d’autonomie comme étant la seule solution viable à ce différend artificiel hérité de l’ère de la guerre froide. Karim Medrek rappelle, à cet égard, que les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc se trouvent, désormais, dans un isolement quasi-total, et un désespoir sans précédent du fait de leur obstination à répéter les mêmes discours obsolètes et désuets. A contrario, relève le diplomate marocain, la proposition marocaine d’autonomie est soutenue par l’approche prédominante au niveau des Nations unies, comme démontré par les appels répétés du Conseil de sécurité à trouver une solution pragmatique, réaliste et durable à ce conflit qui n’a que trop duré.

Libé
Mardi 22 Décembre 2020

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >


Flux RSS