Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Implémentation du projet Royal visant la généralisation de la protection sociale

Hassan Boubrik : C’ est plus qu ’ un chantier, c ’ est une véritable révolution sociétale


Mourad Tabet
Jeudi 2 Décembre 2021

Implémentation du projet Royal visant la généralisation de la protection sociale

La CNSS vient de lancer officiellement le processus d’extension de la protection sociale aux travailleurs non-salariés, lequel «s’inscrit dans le cadre d’un projet Royal visant l’extension de la généralisation de la protection sociale à l’ensemble de la population marocaine», d’après le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Hassan Boubrik qui s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 1er décembre à Casablanca.

«C’est un projet ambitieux visant à positionner le Maroc parmi les pays les plus avancés en matière de protection sociale. Pour moi, c’est plus qu’un chantier, c’est une véritable révolution sociétale», a-t-il tenu à préciser.

Hassan Boubrik a également affirmé que la généralisation de la couverture sanitaire et sociale au Maroc est un chantier prometteur, basé sur un calendrier précis qui nécessite dans sa première phase l'intégration de nouveaux groupes à partir de décembre 2021, tout en ajoutant que le calendrier prévu concerne l'AMO (travailleurs non-salariés 2021/bénéficiaires du Régime d'assistance médicale 2022), la généralisation des allocations familiales (2022/2024) et la généralisation de la retraite et de l’indemnité pour perte d'emploi (2025).

Dans un premier temps, les bénéficiaires de ce chantier sont les personnes soumises à la contribution professionnelle unique, les commerçants et artisans tenant une comptabilité et les auto-entrepreneurs avant de passer à d'autres catégories socioprofessionnelles. «L’idée est que l’ensemble des travailleurs non-salariés soit intégré à l’assurance maladie obligatoire dès mars 2022», a mis en avant Hassan Boubrik, tout en précisant que le calendrier prévoit l'intégration, dès ce mois de décembre, des travailleurs non-salariés concernés par les décrets adoptés lors des deux Conseils de gouvernement du 17 et 25 novembre dernier.

Selon lui, la couverture médicale gérée par la CNSS passera de près de 9 millions de personnes (bénéficiaires et ayants droit) à une population avoisinant les 30 millions d’assurés.

«Les travailleurs non-salariés n’avaient aucune couverture jusqu’à présent, il fallait que ça change», a précisé Hassan Boubrik lors de cette conférence de presse. Et d’ajouter : «Il est inadmissible que près de 60% de la population marocaine n’ait toujours pas accès à l’Assurance maladie obligatoire (AMO)».

Pour rendre le processus de traitement des dossiers plus fluide, la CNSS opte pour la digitalisation des procédures, avec le déploiement d’un nouveau système d’information, mettant en place la dématérialisation totale des processus AMO dès mars 2022. «Notre objectif au sein de la CNSS, c’est de faciliter la vie à nos concitoyens», a fait savoir Hassan Boubrik.

Il a également précisé que «la CNSS est fortement mobilisée pour garantir la réussite de ce projet». Et d’ajouter : «Nous n’avons pas d’autre choix que de réussir, car il est dramatique que la majorité des citoyens marocains soient obligés de s’endetter dès qu’un aléa de la vie concernant la santé, une perte d’emploi, ou la retraite survient. Nous devons mettre en œuvre les moyens qu’il faut pour réussir ».

Concernant la question de la tutelle du ministère de l'Economie et des Finances sur la CNSS, Hassan Boubrik a souligné que «le ministère de l’Economie et des Finances a toujours été présent, même lorsque la CNSS était sous la tutelle du ministère de l’Emploi. Il y avait en fait une double tutelle. C’est une décision gouvernementale (celle de rattacher la CNSS au ministère des Finances) et nous travaillons de concert avec le ministère. De toute façon, il est important que la CNSS puisse disposer des moyens nécessaires pour faire face aux défis opérationnels dans les prochains mois et années».

Pour sa part, Reda Benamar, directeur de communication et d’études à la CNSS, a précisé que des moyens importants ont été mis à la disposition des travailleurs non-salariés afin d'assurer leur inscription et d'accomplir les démarches nécessaires à cet effet, en accédant soit au portail de la CNSS (www/macnss.ma), soit en appelant le centre d'appel au numéro 0520194040, ou en se rendant directement aux bureaux de proximité agréés par la CNSS, ou aux agences de la Caisse.

Concernant le réseau d'agences, Reda Benamar a souligné que la CNSS prévoit l’ouverture de 47 nouvelles agences pour passer à plus de 170 agences, dont celle de Sidi Ismail, qui sera inaugurée le 31 décembre 2021, tout en précisant que 45 nouvelles agences mobiles s’ajouteront aux autres 10 actuellement opérationnelles.

Après finalisation du processus d'immatriculation, les assurés recevront leur numéro d’immatriculation ainsi que le mot de passe pour accéder à leur espace privé sur le portail www.macnss.ma en vue de télécharger l'attestation d'immatriculation et de procéder à la déclaration des membres de leur famille, a-t-il dit.

S’agissant du traitement des dossiers de remboursement, le responsable a indiqué qu’il se fera au niveau des agences de la CNSS, soulignant la mise en place d’un plan pour instaurer des bureaux de proximité accrédités (2100 bureaux supplémentaires), outre le plan de développement basé sur la digitalisation des opérations liées à l’AMO à partir de mars 2022.

Mourad Tabet



Lu 1433 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS