Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

IFC et Attijari bank Tunisie soutiennent le financement des PME tunisiennes




La Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, a signé récemment une convention de prêt subordonné de 40 millions d'euros avec Attijari bank Tunisie, une banque privée tunisienne de premier plan, filiale du groupe Attijariwafa bank, afin de renforcer ses fonds propres et d'accroître ses capacités de prêt.
Ce premier prêt d’IFC accordé à Attijari bank Tunisie lui permettra de développer davantage le volume de ses financements à long terme pour accompagner des projets en faveur des petites et moyennes entreprises. La banque a été pionnière dans le développement de produits financiers verts pour soutenir des investissements tels que des unités photovoltaïques, des usines de traitement des déchets et des projets d'efficacité énergétique. Elle contribue ainsi aux efforts du gouvernement pour encourager l’utilisation des énergies renouvelables et réduire la facture énergétique.
Dans le contexte économique actuel, l'augmentation de la capacité de prêts des institutions financières privées permet aux entreprises locales de se développer et de contribuer ainsi à la croissance de l’économie tunisienne et à la création d’emplois.
« Grâce aux nouveaux fonds alloués par IFC ainsi qu’à notre connaissance des besoins des entreprises, nous pourrons étendre notre action pour les conseiller sur le financement de projets d'énergie durable et aider les PME locales à se développer », a déclaré Hicham Seffa, le directeur général d’Attijari bank Tunisie dans un communiqué.
IFC et Attijari bank Tunisie ont initié leur partenariat en 2017 par un projet de conseil sur le potentiel de la digitalisation des services et la création de nouveaux produits.
 « Le marché tunisien du financement de l’énergie durable est encore naissant mais regorge de potentiel, » a déclaré Kudret Akgun, le responsable d’IFC en charge des institutions financières de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. « IFC s’est engagée à soutenir les institutions financières privées de la région qui contribuent au développement des activités de leurs clients tout en respectant la planète. C’est en effet essentiel pour construire un avenir plus respectueux de l’environnement tout en favorisant une croissance inclusive et durable. »
Ce financement s’inscrit également dans une stratégie plus globale d’IFC qui vise à soutenir les investissements transfrontaliers d’institutions financières de la région afin de contribuer au développement du secteur privé et au renforcement de l’inclusion financière.

Vendredi 12 Octobre 2018

Lu 502 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés