Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des débarquements de la pêche côtière et artisanale en 2016




Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à environ 6,85 milliards de dirhams (MMDH) durant l'année écoulée, soit plus de 1,38 million de tonnes. Ils enregistrent ainsi une amélioration de 7% en termes de poids et de 4% en valeur par rapport à l'année 2015, selon l'Office national des pêches (ONP).
Les débarquements des poissons pélagiques se sont établis à plus de 2,82 MMDH, contre 2,71 MMDH une année auparavant, soit une hausse de 4% en valeur, précise l'ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc pour l’année 2016.
Cette performance est attribuable à l'augmentation de la valeur des débarquements du sabre, du maquereau, du chinchard, des sardines, du thon et d'espadon respectivement de 36%, 30%, 11%, 6%, 6% et 2%, atténuée par les baisses accusées par les poissons bonite sarda (-34%) et anchois (-32%), rapporte la MAP qui cite l'Office.
Quant aux algues, leur valeur de débarquement a bondi de 42%, pour s’établir à plus de 91,6 millions de dirhams (MDH), grâce à une amélioration de 34% en termes de poids, relève l’ONP.
Pour leur part, les crustacés ont progressé de 12%, en valeur et en poids, à environ 293,32 MDH et 6.383 tonnes, ajoute la même source, notant que les débarquements des céphalopodes se sont accrus de 5% en valeur à plus de 2,21 MMDH.
En revanche, les coquillages ont chuté de 25% en termes de valeur pour s'établir à 3,23 MDH, en raison d'une nette baisse de 37% de son poids, indique l’ONP.
Concernant les échinodermes-oursins, leurs débarquements ont diminué de 13% en termes de valeur à 818.000 dirhams, et de 16% en poids.
La valeur du poison blanc a, quant à elle, baissé de 1% à 1,41 MMDH, tandis que son poids a régressé de 5% en poids.
Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes se sont dégradées de 15% en termes de poids, et de 6% en termes de valeur à fin 2016 par rapport à la même période une année auparavant, se chiffrant à près de 379,24 MDH contre plus de 404,82 MDH.
Les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l'Atlantique ont, quant à eux, augmenté de 8% en poids et de 5% en termes de valeur à plus de 6,46 MMDH durant l’année 2016, contre 6,18 MMDH un an plutôt.

 

Samedi 21 Janvier 2017

Lu 713 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.