Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : Les responsables polonais vouent respect et considération à S.M le Roi et au Maroc




Habib El Malki : Les responsables polonais vouent respect et considération à S.M le Roi et au Maroc
Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, a souligné à Varsovie le grand respect que vouent les responsables polonais à S.M le Roi Mohammed VI et leur considération pour les choix opérés par le Maroc dans différents domaines.
«A travers tous les contacts que j’ai eus avec les responsables polonais, j’ai pu mesurer le grand respect dont jouit SM le Roi», a-t-il affirmé dans un entretien accordé à la MAP au terme de la visite qu’il a effectuée du 3 au 7 octobre en Pologne à la tête d’une importante délégation parlementaire.
Le président de la Chambre des représentants a évoqué également l’intérêt particulier accordé par les responsables polonais au modèle adopté par le Royaume notamment en matière de préservation de sa sécurité dans une région traversée par de fortes turbulences.
Partant des défis auxquels font face les pays du Sud de la Méditerranée, pour ne citer que cette zone, la stabilité et la sécurité de tout Etat sont considérées, comme partout dans le monde, comme les fondamentaux de toute stratégie de développement et de toute œuvre de consolidation de la démocratie, a-t-il observé.
«Les Polonais estiment que le Maroc est une référence et un modèle eu égard à l’histoire de leur pays qui a fait preuve de résistance lors de la Deuxième Guerre mondiale pour pouvoir finalement recouvrer l’indépendance et la liberté», a-t-il souligné.
Le président de la Chambre des représentants a, par ailleurs, indiqué avoir évoqué la question du Sahara marocain avec le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz, qui, a-t-il dit, appuie la démarche des Nations unies à travers l’envoyé spécial du secrétaire général, Horst Kolher.
Habib El Malki a précisé avoir réaffirmé au chef de la diplomatie polonaise le caractère artificiel de ce conflit et la responsabilité pleine et entière de l’Algérie dans l’émergence de ce différend et sa poursuite. «Nous avons senti, étant donné la qualité de nos rapports et de la coordination qui existe entre nous au niveau multilatéral, que la Pologne cerne bien le problème et devra encore jouer un rôle positif dans cette question», a-t-il ajouté.
Concernant la politique migratoire du Maroc, il a affirmé avoir exposé aux responsables polonais cette politique initiée par S.M le Roi, annonçant que le président de la Diète, Marek Kuchcinski, a donné son accord pour participer, début décembre prochain au Maroc, à la rencontre internationale sur la migration qu’organisent les deux Chambres du Parlement marocain avec l’Union interparlementaire (UIP).
Il a observé, à ce sujet, que le Maroc, de par son expérience, est considéré comme un pays «leader» dans ce domaine grâce à sa stratégie consistant à intégrer d’une manière progressive le plus grand nombre de migrants subsahariens sur la base d’un certain nombre de critères.
«C’est rare de voir des pays du Sud ou du Nord appliquer une telle politique de migration», a-t-il fait remarquer.

Mardi 9 Octobre 2018

Lu 478 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés