Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : La diplomatie parlementaire, un outil essentiel pour la défense des causes justes du Maroc Entretiens entre le président de la Chambre des représentants et le ministre polonais des A.E

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s'est entretenu vendredi à Varsovie avec le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz.




Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s'est entretenu vendredi à Varsovie avec le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz. 
Les entretiens qui se sont déroulés en présence notamment de l'ambassadeur du Maroc à Varsovie, Younes Tijani et la délégation parlementaire accompagnant Habib El Malki, ont porté notamment sur les moyens de renforcer les relations bilatérales et multilatérales et de consolider la coopération entre les deux pays au sein des organisations régionales et internationales. 
Les entretiens ont également porté sur la coopération diplomatique au niveau des Nations unies, le rôle de la Pologne en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité, ainsi que le rôle dynamique du Maroc au sein des organisations internationales et régionales.
Cette rencontre a été l'occasion de mettre en exergue les relations distinguées qui unissent le Maroc et les pays de l'Union européenne ainsi que les institutions européennes, et qui constituent un pilier essentiel pour le renforcement de la coopération Nord-Sud.
Habib El Malki a, à cette occasion, passé en revue le rôle de la Chambre des représentants en particulier et le Parlement marocain en général dans le soutien et l'accompagnement de l'action de la diplomatie officielle, qu'il s'agisse de questions nationales ou internationales, soulignant que la diplomatie parlementaire constitue un outil essentiel pour la défense des causes justes du Maroc, faire connaître la dynamique de développement multiforme que connaît le Royaume, et sa contribution à l'essor et au développement durable de l'Afrique et son action pour garantir la sécurité et la stabilité régionale et internationale.
Pour sa part, le ministre polonais des Affaires étrangères a exprimé le souhait de son pays de tirer profit de l'expérience du Maroc dans l'organisation d'un événement d'envergure mondiale, à savoir la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 22), qui s'est tenue à Marrakech il y a environ deux ans, alors que son pays s'apprête à accueillir la COP 24 prévue en décembre prochain à Katowice (Sud).
Le chef de la diplomatie polonaise a assuré que son pays ne ménagera aucun effort pour hisser davantage le niveau des relations entre Varsovie et Rabat, d'autant plus que les deux pays partagent de nombreux points communs et jouissent d’une réputation internationale et régionale distinguée, grâce à leurs efforts soutenus pour faire face aux défis auxquels le monde est confronté actuellement.

Libé
Lundi 8 Octobre 2018

Lu 550 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés