Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Griezmann au Barça Ira, ira pas ?




Antoine Griezmann au FC Barcelone ? Les deux parties seraient d'accord en vue d'un transfert de l'attaquant français l'été prochain, a rapporté samedi le quotidien barcelonais Sport, des informations démenties "vigoureusement" par le club, visé par une plainte de l'Atlético Madrid dans ce dossier.
"L'attaquant de l'Atlético Madrid a trouvé un accord avec l'équipe blaugrana et sera sous les ordres d'Ernesto Valverde la saison prochaine", écrit Sport, qui consacre sa Une à ce "pacte secret".
"Sport peut assurer que l'engagement entre le Barça et Griezmann est tel qu'il existe une pénalité, habituelle dans ce genre d'accords privés, si l'opération n'était pas menée à bien", poursuit le journal sportif, sans citer de source.
Selon le quotidien, le Barça devra désormais choisir entre négocier avec l'Atlético un transfert, ou bien activer la clause libératoire du joueur, temporairement fixée à 200 M EUR mais rabaissée à 100 M EUR au 1er juillet prochain. Et l'opération pourrait se conclure après la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet), où Griezmann (26 ans) devrait être le fer de lance de l'équipe de France.
De son côté, le journal sportif Mundo Deportivo assure que le numéro 7, que porte actuellement Griezmann à l'Atlético, a été laissé vacant au sein de l'effectif barcelonais en vue de l'arrivée du Français.
Quelques heures plus tard, ces informations de presse ont été vivement démenties par le Barça dans un communiqué. Une réponse inhabituelle dans sa forme et sa fermeté, s'agissant d'un club habitué à faire les gros titres sur le marché des transferts avec les récentes arrivées d'Ousmane Dembélé et de Philippe Coutinho.
"Le FC Barcelone dément vigoureusement les informations apparues ces dernières heures dans différents médias au sujet du joueur de l'Atlético Madrid Antoine Griezmann et d'un lien supposé avec notre club", a écrit le FC Barcelone.
Cette réaction peut s'expliquer par la plainte qu'a déposée devant la Fifa l'Atlético Madrid: le club "colchonero" a reproché au Barça des "contacts répétés" avec le joueur et estime que de telles négociations peuvent "affecter le déroulement d'une compétition comme la Liga".
"Le FC Barcelone exprime son malaise face à ces faits et réaffirme son entier respect vis-à-vis de l'Atlético Madrid comme institution", a ajouté samedi le Barça, comme pour éviter d'aggraver son cas.
L'entraîneur Ernesto Valverde n'a d'ailleurs pas souhaité rajouter de l'huile sur le feu, jugeant le communiqué de son club "clair" sur le sujet.
"Griezmann est un grand joueur qui joue dans une autre équipe, dans un autre club que nous respectons beaucoup", a dit le technicien barcelonais en conférence de presse.
"Quand le mercato est ouvert, nous sommes dans un monde où la spéculation est notre quotidien et nous devons vivre avec. Après, si on me demande si Griezmann est un bon joueur, eh bien évidemment c'est un bon joueur. Mais je redis ce que je dis toujours: je préfère qu'on parle de mes propres joueurs", a-t-il conclu.

Libé
Lundi 22 Janvier 2018

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés