Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Goki, une alternative aux transports scolaires

Sur le modèle d’un Uber, l’appli se charge des enfants et soulagent les parents




Le sourire que vos enfants arborent lorsque vous les emmenez à l’école ou quand vous les en ramenez est inestimable. Mais ce bonheur est souvent contrebalancé par les galères vécues lors du trajet, et sur les emplois du temps chargés des parents. Cette réalité, l’entreprise Gokidok en a pris conscience et propose dès la prochaine rentrée scolaire, une prise en charge du transport scolaire des enfants dans la région de Rabat-Salé-Témara.
Fondateur de Gokidok, Achraf Zelmat a expliqué au HuffPost Maroc que cette solution offre une alternative aux moyens traditionnels de transport dont celui scolaire qu’il décrit comme étant « en très mauvais état ». Puis de souligner que « de plus en plus de parents refusent de laisser leurs enfants les utiliser, ce qui pose pour eux d’autres contraintes. Avec Gokidok, on cherche à proposer un service qui leur permettrait de ne plus avoir à s’inquiéter de ça ».
Alors comment ça fonctionne ? Tout simplement sur le modèle d’un Uber ou d’un Careem. Via l’application Goki, les parents choisiront l’heure à laquelle leurs enfants devront être pris en charge par un chauffeur, pour les déposer à l’école. Mais pas que. Goki propose également d’emmener les enfants vers d’autres lieux, par exemple aux cours de musique ou à des activités sportives, mais aussi chez des membres de la famille. Une véritable aubaine pour les parents qui pourront ainsi établir un planning de plusieurs jours, lequel devra être envoyé au chauffeur censé transporter les enfants et les emmener en toute sécurité jusqu’à leurs établissements scolaires.
Justement, en parlant de sécurité, Achraf Zelmat précise, toujours selon la même source : «Pendant la course, il sera possible de suivre en temps réel le cours du trajet. Des messages automatiques seront aussi envoyés au fur et à mesure du voyage, pour tenir informée la famille. ». S’agissant des enfants du primaire, désigné par les parents, la présence d’un accompagnateur dans la voiture est obligatoire contrairement aux collégiens et lycéens pour lesquels l’accompagnement est facultatif.      
Le service qui desservira plus d’une dizaine de quartiers des villes précitées, propose logiquement un système de notation. «L’application offre aux parents la possibilité de noter leur chauffeur. Si la famille est satisfaite, Gokidok essaiera, dans la mesure du possible, de leur attribuer le même chauffeur afin d’établir une relation de confiance et une stabilité chez l’enfant », a expliqué Achraf Zelmat. D’ailleurs, ce dernier a assuré que son entreprise ne prenait pas le choix des chauffeurs à la légère. Leurs compétences et aptitudes, dont évidemment un casier judiciaire vierge et l’état du véhicule sont scrutés avec une attention particulière.
Cela dit, il existe un petit bémol au niveau du prix proposé. Quand bien même la société argue que « le coût est dans la même fourchette que ce qui se fait déjà en bus scolaire et en taxi », il parait évident qu’avec les 1290 DH que coûte le forfait mensuel comprenant un aller/retour par jour, on est bien au-dessus des prix pratiqués par les transports scolaires notamment. Toutefois,  et contrairement à ce qu’il en est pour ces derniers, les futurs utilisateurs de Gokidok ne seront pas obligés de s’engager sur l’ensemble de l’année scolaire. Et encore mieux, ils auront la latitude de choisir entre un aller-retour ou aller simple et un tarif mensuel ou à la course.  Le tout agrémenté, affirment les initiateurs du projet, par une flexibilité horaire et un gain de temps non négligeable.

C.C
Samedi 1 Juin 2019

Lu 760 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com