Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gianni Infantino à propos de l’attribution de l’organisation du Mondial 2026 : Pour que les choses puissent se passer en toute clarté, nous avons mis en place des procédures transparentes et saines




"Nous avons engagé (au sein de la FIFA) des réformes de transparence et de bonne gouvernance pour assurer le développement du football africain", a indiqué, vendredi à Casablanca, le président de la FIFA, Gianni Infantino. 
S'exprimant lors de la 40è Assemblée générale ordinaire de la CAF, la première depuis l'élection d'Ahmad Ahmad à la tête de l’instance dirigeante du football africain, M. Infantino a tenu à remercier, en langue arabe, la CAF et le Maroc pour leur accueil chaleureux, tout en souhaitant en tant que président de la FIFA la bienvenue à toute l’assistance. "Je suis toujours heureux d’être dans ce continent qui adore le football. Au-delà même de l’amour, il est passionné de football", a-t-il poursuivi, signalant que la mission de faire grandir cette passion, est la préoccupation primordiale de "nous tous ensemble".
Le président de la FIFA s’est ensuite attardé sur le "réformes et les mesures concrètes de transparence, de bonne gouvernance, de professionnalisme et de lutte contre la corruption", qui ont été mises en place par l'instance mondiale, afin de développer le football en général, africain en particulier.
"Nous avons augmenté le nombre des membres du conseil africain à la FIFA, nous avons mis en place le sommet exécutif qui constitue une occasion propice pour discuter l'avenir du football, nous avons augmenté la dotation de la CAF à 100 millions d’euros, nous avons aussi augmenté le nombre des équipes qualifiées à la Coupe du Monde qui seront désormais 9 (au lieu de 5) à partir de 2026, ce qui pourrait faire rêver beaucoup de pays africains à disputer le mondial", a-t-il énuméré.
En évoquant le sujet de la Coupe du monde de 2026, Infantino a souligné: "Pour que les choses puissent se passer en toute clarté, nous avons mis en place des procédures transparentes et saines", relevant que "pour la première fois de l’histoire ce sont les membres eux-mêmes  qui décideront du pays qui va accueillir la plus grande des compétitions de football".
Infantino a ensuite invité tout le monde à agir pour que cette procédure de candidature soit la  meilleure, la plus saine et qu’à la fin tout le monde applaudisse le vainqueur. 

Libé
Lundi 5 Février 2018

Lu 527 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés