Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretiens à Rabat entre les chefs des diplomaties marocaine et zambienne

Nasser Bourita La position de la Zambie sur le Sahara est constante et positive



Joseph Malanji L'inauguration d' une ambassade à Rabat et d' un consulat à Laâyoune témoigne du grand intérêt de la Zambie pour sa coopération avec le Maroc

La position de la République de Zambie vis-à-vis de la question du Sahara marocain est toujours "constante" et "positive", et conforme au droit international et aux intérêts du Royaume du Maroc, a souligné, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de ses entretiens avec son homologue zambien, Joseph Malanji, qui effectue une visite de travail au Maroc, Nasser Bourita a tenu à remercier la Zambie pour ce soutien "actif" et "constant" aux positions légitimes du Maroc.

"Nous échangeons souvent sur nos relations bilatérales et sur les questions régionales, notamment au sein du continent africain et dans le cadre de l'Union africaine (UA)", a indiqué Nasser Bourita, ajoutant que ce travail se fait dans le cadre de la feuille de route, mise en place lors de la visite de S.M le Roi Mohammed VI à Lusaka en 2017, et au cours de laquelle de nombreux accords ont été signés et une vision pour la coopération bilatérale a été établie. Depuis, a-t-il ajouté, "nous nous sommes engagés à mettre en œuvre cette feuille de route avec de nombreuses actions concrètes". Dans ce registre, Nasser Bourita a fait savoir que sur la plan économique, les échanges entre les deux pays ont évolué de près de 25% depuis 2018, ajoutant que les consultations politiques sont plus régulières et que la coordination se fait presque sur tous les sujets.

Le ministre a également indiqué que la coopération dans le domaine de l'enseignement a été renforcée, avec l'octroi de près d'une centaine de bourses à la Zambie, dont 30 dans les provinces du Sud.

Il a, en outre, fait savoir que les représentations diplomatiques du Maroc à Lusaka et de la Zambie à Rabat et Laâyoune permettront de renforcer l'interaction entre les deux pays et de booster la coopération sectorielle, d'autant qu'elles auront un rôle important à jouer pour accompagner la dynamique positive que connaissent les relations bilatérales. Pour sa part, le ministre zambien des Affaires étrangères, Joseph Malanji, a affirmé que l'inauguration d'une ambassade à Rabat et d'un consulat à Laâyoune témoigne du "grand intérêt" de la République de Zambie pour la coopération avec le Royaume du Maroc, se félicitant de la "solidité" des relations bilatérales qui ne cessent de se raffermir.

La Zambie a désigné ses "meilleurs diplomates" pour travailler dans ces deux représentations diplomatiques, a tenu à préciser le chef de la diplomatie zambienne Il a également rejeté les allégations relayées par des médias algériens faisant état d'un retrait du consulat zambien de Laâyoune, soulignant que la Zambie est un "Etat souverain" qui communique à travers les canaux officiels et gouvernementaux et ne réagit pas à des allégations relayées via les réseaux sociaux. "L'inauguration de l'ambassade de Zambie, le 24 octobre 2020, jour de notre indépendance, est une indication claire sur la trajectoire de nos relations", a relevé le diplomate zambien, qui effectue une visite de travail au Maroc, ajoutant que cette représentation se penchera notamment sur le développement de la coopération économique entre les deux pays.

Joseph Malanji a, par la même, fait savoir que cette coopération gagne en intensité aussi bien sur le plan bilatéral qu'au niveau des fora multilatéraux "où nous avons coopéré mutuellement, sur les principes qui sont chers à nos deux pays et aussi en ce qui concerne le dépôt des candidatures dans des organisations internationales".

Par ailleurs, le ministre a tenu à saluer l'initiative du Royaume du Maroc, qui a accueilli "gracieusement" plus de 300 étudiants zambiens, bénéficiaires de bourses d'études dans divers établissements d'enseignement supérieur. Il a également remercié le gouvernement du Maroc pour son rôle dans le soutien à "notre ambition" de disposer d'une représentation au Royaume, se disant convaincu qu'avec l'ambassade du Maroc à Lusaka, "nous disposons désormais d'un mécanisme solide pour faire avancer notre coopération bilatérale". Les entretiens entre Nasser Bourita et Joseph Malanji se sont déroulés en présence du chargé d'affaires de la République de Zambie, Eliphas Chinyonga et du consul de ce pays à Laâyoune, Kelvin Malisase, qui ont été installés, à cette occasion, dans leurs nouvelles fonctions.

Libé
Dimanche 7 Mars 2021

Lu 143 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >


Flux RSS