Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elus, notables et chioukh de Dakhla-Oued Eddahab réaffirment leur attachement au Plan d’autonomie comme unique solution au Sahara


Horst Köhler rencontre les responsables de la Commission régionale des droits de l'Homme



Les élus, chioukh et notables des tribus sahraouies dans la région de Dakhla-Oued Eddahab ont réaffirmé, samedi, lors d’une rencontre à Dakhla avec l’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara, Horst Köhler, que l’initiative d’autonomie est l’unique solution pour le règlement du conflit artificiel autour du Sahara marocain. 
Au cours de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilal, les différents intervenants ont mis en avant le caractère sérieux et réaliste du plan marocain d'autonomie qui jouit d’un très large appui de la communauté internationale, appelant Horst Köhler à soutenir cette initiative qui garantit la dignité, la liberté et les droits de la population locale. 
Les intervenants ont également mis en exergue l’essor que connaissent les provinces du Sud à la faveur d’une grande dynamique de développement qui a été renforcée par le lancement par S.M le Roi Mohammed VI, en novembre 2015, du nouveau modèle de développement des provinces du Sud à l’occasion du 40ème anniversaire de la Glorieuse Marche verte. 
A cette occasion, le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Ynja Al Khattat, a passé en revue les projets de développement en cours de réalisation au niveau de la région dans le cadre du modèle de développement des provinces du Sud auquel un budget d’environ 77 milliards de DH a été consacré, dont 18 milliards destinés à la réalisation d’une série de projets dans la région de Dakhla. 
Il a souligné, dans ce sens, que la région de Dakhla a enregistré un saut qualificatif en matière de développement depuis son retour à la mère-patrie, notant que cette dynamique de développement s’est consolidée davantage dans le cadre du nouveau modèle de développement de la région. 
Ynja Al Khattat a, en outre, mis en avant le climat de stabilité et de quiétude qui prévaut dans la région, ainsi que les efforts tous azimuts déployés pour la réalisation d’un développement global et durable dans ces provinces. 
Dans une déclaration à la MAP, il a indiqué que la visite de l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara a été l’occasion pour Horst Kohler de s’informer de visu des réalisations accomplies en matière de développement dans divers domaines au niveau de la région grâce à la haute sollicitude dont S.M le Roi Mohammed VI entoure les provinces du Sud, mettant en avant le climat de sécurité et de stabilité dont jouissent ces provinces. 
Les efforts de développement de la région ont été, par ailleurs, au centre d’une réunion entre Horst Köhler et le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Lamine Benomar, en présence des chefs des services extérieurs. 
L'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara marocain a, par ailleurs, rencontré, samedi à Dakhla, les responsables de la Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Dakhla-Aoussered afin de s'informer de la situation des droits de l'Homme dans la région.
Cette rencontre entre le président de ladite commission, Mohammed Lamine Semlali, et les membres de la délégation accompagnant l'envoyé onusien, s'est focalisée à ses débuts sur la situation des droits de l'Homme dans la région et l’action de la Commission dans le domaine de la protection et de la promotion de la culture des droits de l'Homme, indique un communiqué de la CRDH de Dakhla-Aoussered, précisant que la délégation onusienne a pu s'informer, chiffres à l'appui, des dossiers, correspondances et plaintes soumis à la Commission, et ce avant que Horst Köhler ne rejoigne la réunion. 
L'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU a écouté avec attention et un grand intérêt toutes les affaires qui lui ont été soulevées par le président de la Commission, notamment les avancées réalisées en matière d'amélioration des droits de l'Homme dans la région, s'attardant sur les obstacles auxquels fait face cette dernière dans son domaine d'activité, outre le sort des dossiers toujours en cours de résolution. 
Une rencontre élargie s'est par la suite tenue avec plusieurs représentants d'associations actives dans la région, relève la même source, faisant observer que de nombreuses questions d'ordre économique, social, culturel, environnemental et d'intérêt pour la population ont été discutées lors de cette rencontre. 
A la fin de cette réunion, Horst Köhler, a salué les efforts déployés par la Commission dans le domaine du renforcement des droits de l'Homme dans la région, soulignant la nécessité de préserver et de diffuser la culture des droits humains. 
En visite au Maroc dans le cadre de sa deuxième tournée régionale qui l’a déjà menée en Algérie et en Mauritanie, Horst Kohler s’est rendu samedi matin à Dakhla après avoir visité les villes de Laâyoune et Smara. 

Libé
Lundi 2 Juillet 2018

Lu 749 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés